Publié le Mercredi 21 Mai 2014 à

Actualité > Belgique

L'incroyable témoignage d'un diplômé universitaire au chômage: "Voici 40 ans que je ne veux pas travailler et que je touche 1000€ par mois"

Rédaction en ligne

Ce mercredi, Het Laatste Nieuws sort dans ses éditions un témoignage (anonyme) qui fait du bruit en Flandre. H.B. a 64 ans, a un diplôme universitaire et n’a travaillé que 200 jours dans sa vie. Cela volontairement. Sans jamais chercher du travail...

Illustration Photonews

Ledit H.B. habite la côte belge et a 64 ans, expliquent nos confrères. Il n’a travaillé que huit mois dans le service public. « Je ne devais pas faire grand-chose. J'étais assis toute la journée sur une chaise et je regardais s’il n’y avait pas de problème. Je passais beaucoup de temps à lire. Après quelques mois, j’étais lassé. Heureusement, comme j’avais travaillé 200 jours, j’ai eu droit au chômage ».

Parfois contacté par l'ONEM, H.B. n'a jamais été inquiété. "J'ai été une fois appelé par une fonctionnaire qui m’a proposé une place de libre dans mon domaine, l’enseignement. Elle m'a demandé si je voulais me présenter. J'ai sorti une excuse pour y échapper. Chaque fois, je prétextais un problème de transports ou des soucisavec mes enfants. Puis, lorsque j’ai dépassé la cinquantaine, plus personne ne m’a appelé. C'est comme si je n'existais plus, mais je touche tous les mois encore 1000 euros ».

« L'année prochaine, je serai en pension. Cela ne changera pas grand-chose à mon mode de vie, même si je serai totalement libre »,termine H.B.

  • La vidéo contre-exemple

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent