Publié le Jeudi 3 Juillet 2014 à

Fun > Buzz

Le «bubbling», la nouvelle tendance des jeunes qui consiste à uriner directement dans sa bouche

Rédaction en ligne

Les idées farfelues ne cesseront donc jamais de naître dans les têtes les plus folles. La dernière en date s’appelle le « bubbling ». Cette pratique consiste à uriner directement dans sa propre bouche. Le but ? « Se défoncer » durant une seconde.


Todd Carney en plein «
bubbling
».

DR

Todd Carney en plein « bubbling ».

La tendance a longtemps été vue comme un fake, une légende du net, explique le site Jezebel. Lancée par des Australiens, cette pratique serait devenue bien réelle : des jeunes s’urineraient effectivement dans la bouche, juste pour le fun.

Cela aurait commencé avec la photo d’un jeune homme en plein concert de rock. Subergmé par l’émotion, il aurait ressenti le besoin de faire quelque chose de complètement barré, comme manifestation de sa joie. Visiblement en transe, l’ado aurait donc uriné dans sa bouche, en plein milieu du public.

«  Ce gars a directement pissé dans sa propre bouche en plein milieu d’un pogo (une sorte de danse musclée où les gens se bousculent durant un concert de rock, NDLR), raconte un témoin. Il en a mis partout. Sur son t-shirt, dans ses cheveux… Sérieusement, ça a duré une bonne minute. C’était sauvage.  »

«  Après, il a continué comme si de rien n’était. C’était l’une des choses les plus marrantes, les plus étranges, les plus dégoûtantes et les plus déroutantes que j’ai pu voir dans ma vie…  »

Transmis de génération en génération

La première mention de cette pratique effectivement déroutante et dégoûtante a été faite dans Vice par le skateur australien Troy West. Il raconte que la pratique est tellement courante en Australie qu’elle est transmise de génération en génération comme un précieux héritage. Son père lui aurait lui-même appris le « bubbling ».

Ce témoignage isolé pose question. Mais la photo (ci-dessus) de Todd Carney, un rugbyman professionnel, a fait le tour du Web. On le voit en train d’uriner dans sa bouche. Ce cliché s’est tellement propagé que le joueur pro a été viré de son équipe. Carney s’est défendu en disant qu’il s’amusait et faisait juste l’imbécile avec ses potes.

Mais, pendant ce temps-là, des jeunes qui suivent la NRL (la league de rugby australienne et néo-zélandaise) se sont pris au jeu, reproduisant le geste et allant jusqu’à créer une page Facebook où ils s’adonnent au « bubbling » en soutien à Carney.

Être ailleurs une seconde

Mais au fond, pourquoi cette idée aussi farfelue qu’écœurante a-t-elle germé dans la tête de ces hommes ? Le « bubbling » est en fait supposé être fun, car permettrait de se défoncer durant une seconde environ, comme une petite dose de drogue.

Est-ce que cela vaut vraiment le coup, pour être ailleurs durant seulement une seconde ? Pas sûr… Difficile de vérifier cette légende sans passer à l’acte, mais, si tel était le cas, on aura vraiment tout vu…

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent