Publié le Lundi 14 Juillet 2014 à

Régions > Luxembourg > Actualité

Une petite fille d'Arlon enlevée par sa mère au Grand-Duché de Luxembourg

Nicolas Léonard

Alain, d’Arlon, a obtenu la garde de sa fille de 7 ans devant la cour d’appel de Luxembourg, chambre « Jeunesse ». La maman, qui vit avec l’enfant au Grand-Duché, a introduit un pourvoi en Cassation. Qui a été rejeté le 10 juillet dernier. Depuis lors, elle et la petite Océane ont disparu. Un juge d’instruction luxembourgeois a donc ouvert un dossier pour non-présentation d’enfant et rapt parental.


On est actuellement sans nouvelle de la petite Océane.

WEB

On est actuellement sans nouvelle de la petite Océane.

Le scénario est malheureusement assez classique : un divorce qui se passe mal et la garde d’un enfant qui fait l’objet d’une rude bataille. Mais dans le cas présent, cela semble tourner au drame. Alain, un Arlonais, est en tout cas très inquiet pour sa fille Océane, 7 ans. Dans le cadre du divorce d’avec Marie, la mère de l’enfant qui vit au Grand-Duché et a la nationalité luxembourgeoise, le tribunal de la jeunesse de Luxembourg avait d’abord confié la garde de la petite à sa maman, sous certaines conditions. La maman a fait appel, car les conditions énoncées ne lui convenaient pas.

Et la Cour d’appel a totalement réformé le jugement rendu, confiant cette fois la garde au papa. Marie n’a pas voulu céder et a introduit un pourvoi devant la Cour de cassation.

(La maman)

Mais le 10 juillet, cette Cour de cassation a rendu exécutable l’arrêt de la Cour d’appel. Océane doit donc aller vivre chez son papa. Depuis le 10 juillet, Marie a disparu avec Océane. Et ne donne plus aucune nouvelle. Ce qui suscite des inquiétudes. Au palais de justice de Luxembourg on nous confirme «  qu’une instruction a bien été ouverte pour non-présentation d’enfant et rapt parental  ». La police cherche donc actuellement à localiser Marie et sa fille.

Tous les développements sur cette affaire seront à lire dans La Meuse Luxembourg de ce mardi.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent