Publié le Vendredi 23 Janvier 2015 à

Régions > Liège > Actualité

Liège: la Province abonne ses 56 conseillers à Charlie Hebdo sans leur avis

L.G.

Ils n’avaient rien demandé, ils le recevront pourtant tous durant un an. Les 56 conseillers qui forment le conseil provincial de Liège ont appris, jeudi, qu’ils allaient recevoir, gratuitement, durant un an, l’hebdomadaire Charlie Hebdo dans leur boîte aux lettres.

C’est une idée du premier député en personne, André Gilles (PS) : « Effectivement, expliquait-il, jeudi soir, aux vœux de la Maison de la Presse. J’ai trouvé que c’était une bonne idée en guise de solidarité avec vos confrères. »

De prime abord, l’idée paraît louable bien sûr.

Mais au-delà de la question du prix (56 fois 116 = 6.496 euros tout de même), il y a l’abonnement « forcé » à une publication qui, certes, symbolise aujourd’hui mondialement la liberté d’expression, mais qui n’était guère appréciée par une bonne frange de la population avant les fameux événements.

Ainsi, la même initiative avait été prise il y a une semaine en France par le président du conseil régional du Pays de la Loire, Jacques Auxiette (PS). Il avait abonné ses 93 conseillers régionaux à Charlie sans leur demander leur avis.

Et la réaction ne s’était pas fait attendre.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent