Publié le Vendredi 18 Septembre 2015 à

A la Une du journal numérique

Henry Tandey, l'homme qui aurait pu tuer Hitler!

CO.M.

Dans un livre intitulé « The Blitzed City » (« la ville bombardée » en français), l’auteure retrace les terribles bombardements du 14 novembre 1940 à Coventry. L’un des témoins de l’événement s’appelle Henry Tandey, le vétéran le plus décoré de la première guerre mondiale. Il révèle que, 20 ans plus tôt, il aurait épargné la vie d’Hitler.

Henry Tandey, soldat britannique âgé de 48 ans au moment du bombardement de Coventry, raconte que 20 ans plus tôt il aurait gracié la vie d'Hitler... Le Fürher aurait raconté lui-même cette mésaventure au premier ministre de l’époque, Neville Chamberlain. Tandey, encore jeune soldat, pointait son arme sur Hitler jusqu'à ce qu'il s'aperçoive que son ennemi n'était pas armé.

Hitler traumatisé

Chamberlain expliquait, qu'après avoir raconté cette histoire, Hitler a installé une peinture du jeune homme dans sa retraite dans les montagnes bavaroises. Elle lui rappelait combien il avait été chanceux.

« Cet homme était si près de me tuer que je pensais ne plus jamais revoir l'Allemagne à nouveau  » raconta le Fürher au premier ministre.

Contrairement à Hitler, cette histoire fut un terrible fardeau pour Tandey qu'il dut supporter toute sa vie.

«  Si seulement j'avais su ce qu'il allait devenir. Quand j'ai vu toutes les personnes, les femmes et les enfants qu'il a tués et blessés, je m'excusais auprès de Dieu de l'avoir laissé partir  ».

Certains remettent en cause cette histoire. Quelle que soit la vérité, les terribles conséquences de la survie d'Hitler sont simples à constater. La terrible nuit du 14 novembre 1940, qui fêtera ses 75 ans cette année, en est un exemple concret.

En 1940, des interrogateurs britanniques ont fait une découverte refroidissante. Un pilote allemand capturé racontait qu'il avait entendu dire qu'un raid aérien était planifié pour coïncider avec la prochaine pleine lune.Coventry et Birmingham étaient les cibles.

Le 14 novembre, en pleine nuit, Coventry fut ravagée par un terrible bombardement aérien qui dura plus de 11 heures.Cette nuit-là, près de 16.000 bombes nazis ont transformé la ville en « Cité de la mort ». Coventry fut totalement détruite et plus de 1.400 personnes ont été tuées ou grievement blessées.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent