Publié le Samedi 26 Septembre 2015 à

A la Une du journal numérique

Saint-Josse: la justice de paix à l'abandon total

Marie Hamoneau

Depuis plusieurs années, on connaît l’état piteux du bâtiment situé au 29 de la rue du Méridien à Saint-Josse-ten-Noode, propriété de la commune abritant les services de la justice de paix ainsi que des locaux pour trois délégations syndicales.


Le bâtiment, rue du Méridien, appartient à la commune.

D. Le Lardic

Le bâtiment, rue du Méridien, appartient à la commune.

Un nouveau rapport pointe le délabrement sérieux qui pourrait entraîner des dangers pour les travailleurs et les visiteurs qui se rendent dans ce bâtiment public d’un point de vue sécuritaire. L’électricité n’est pas conforme, il n’y a pas d’alarmes incendie et gaz, pas de sortie de secours, et l’escalier d’accès est en bois. Les locaux réservés aux syndicats à l’étage ont des infiltrations d’eau au plafond. Le chauffage n’est pas réglable, il fonctionne soit en permanence soit pas du tout. Il manque d’air.

Ces faits sont connus depuis un moment, mais rien n’a été fait depuis et l’état de vétusté s’accélère. Une rénovation serait évidemment très coûteuse. Plusieurs pistes ont été évoquées pour déplacer les services de la justice de paix, sans qu’aucune solution ne soit trouvée pour le moment.

La commune a le projet de revendre ce bâtiment. Aucun acheteur n’a été trouvé officiellement pour l’instant. Et les travailleurs restent là en attendant. Une situation grave pour le conseiller du Groupe d’intérêt communal (GIC) Thierry Balsat, qui a décidé d’interpeller le collège à ce sujet au prochain conseil, ce lundi 28 septembre. Contacté à ce sujet, le bourgmestre Emir Kir (PS) s’est contenté de dire que la justice de paix est un service de proximité essentiel mais qu’il appartient à l’État fédéral responsable de trouver de nouveaux locaux.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent