56

Univers > Foot > Foot belge > Division 1 > Standard

Le Standard a déjà lancé son mercato: Dompé se rapproche de Sclessin, Edmilson s'en éloigne

Sudinfo.be |

Publié le Jeudi 31 Décembre 2015 à


Edmilson (à l’avant-plan) et Dompé.

Photonews

Edmilson (à l’avant-plan) et Dompé.

Si les derniers obstacles sont levés, et tout porte à croire que ce sera le cas, Jean-Luc Dompé sera le premier transfert entrant concrétisé par le Standard lors d’un mercato hivernal qui ouvrira officiellement ses portes ce vendredi 1er janvier. Mais le Standard a d’ores et déjà formulé une offre pour Milos Kosanovic (Malines)

Saint-Trond et le Standard travaillent activement à la conclusion d’un accord qui permettrait au club liégeois d’accueillir Jean-Luc Dompé et à son homologue limbourgeois d’attirer au Staaien Alexis de Sart et Damien Dussaut. C’est donc ce deal-là qui, tant à Liège qu’à Saint-Trond, figure à l’ordre du jour. Avec l’objectif avoué de pouvoir finaliser le dossier dans le courant de ce week-end, de manière à permettre aux trois joueurs concernés de partir en stage hivernal avec leur nouveau club.

Ce n’est pas la première fois que le Standard s’intéresse à Jean-Luc Dompé, qui avait débuté la saison sur les chapeaux de roues avec Saint-Trond. Six mois avant son arrivée en terre limbourgeoise, en janvier 2014, le club liégeois avait tenté de s’offrir les services de celui qui évoluait alors à Valenciennes.

On y est puisque, sauf contretemps, l’international français U20 devrait poursuivre sa carrière à Sclessin, croisant la route de Damien Dussaut, qu’il avait côtoyé à Valenciennes.

La direction du Standard, qui avait fait de l’engagement d’un joueur de flanc l’une de ses priorités, va-t-elle frapper un double coup en faisant revenir Junior Edmilson, dont Yannick Ferrera est fan, à Liège? Pas sûr, tant l’offre formulée par La Gantoise pour l’attirer à la Ghelamco Arena est élevée et a, qui plus est, été acceptée par Saint-Trond. «  Edmilson était une bonne option mais il est impossible de lutter avec les Gantois qui vont décrocher le jackpot de la Ligue des champions en fin de saison  », assène Bob Claes, le directeur général du Standard. «  Nous respectons l’accord trouvé…  »