12

Univers > Foot > Foot belge > Division 1 > Standard

Le Standard a bien Boschilia dans le viseur, Axel Lawarée prévient: "Nous n'avons pas besoin de vendre"

À Alhaurin el Grande, Jérôme Vidotto |

Publié le Samedi 9 Janvier 2016 à


Junior Edmilson, avec le directeur sportif du Standard Axel Lawarée (au milieu) et Yannick Ferrera (à droite).

Photo News/Vincent Kalut

Junior Edmilson, avec le directeur sportif du Standard Axel Lawarée (au milieu) et Yannick Ferrera (à droite).

Le mercato hivernal des Rouches a débuté en trombe. En quelques jours, les Liégeois ont enregistré les arrivées de trois renforts de poids et n’ont perdu qu’un seul joueur. Et un quatrième risque d’arriver sous peu : le médian brésilien Gabriel Boschilia (Monaco), âgé de 19 ans, est bien dans les petits papiers du Standard.

Le Standard s’apprête en effet à mettre la main sur Gabriel Boschilia. Si le Standard s’était évertué à faire son marché en Belgique jusqu’ici, il s’est cette fois tourné du côté du championnat français et de Monaco plus précisément. Les Monégasques ont consenti, cet été, à débourser la modique somme de 9 millions d’euros pour le milieu offensif brésilien de Sao Paulo, et un contrat portant sur 5 années. Un soutien d’attaque qui faisait défaut à l’effectif de Yannick Ferrera depuis le départ… d’Anthony Knockaert.

Lawarée : « Le départ de Knockaet n’était dans nos plans »

Le départ de ce dernier était d’ailleurs presque inéluctable. «  Il s’agit d’un joueur qui doit être bien dans sa tête pour bien prester  », explique Axel Lawarée. «  Mais il connaissait l’intérêt de Brighton et désirait s’y rendre. À partir de ce moment-là, il était difficile de le retenir. Nous avons repoussé une première offre et une seconde, conséquente, est arrivée (NDLR : 3,5 millions). Son départ ne faisait pas partie de nos plans. Il est une perte au niveau sportif. Financièrement par contre, il est vrai que l’affaire n’est pas mauvaise puisqu’il nous avait rejoints gratuitement.  »

L’argent justement. On peut se demander si les Rouches ne vont pas devoir vendre plusieurs joueurs pour renflouer les caisses. «  Nous n’avons pas besoin de vendre si on s’arrête uniquement sur l’aspect financier  », continue le directeur sportif.

> L’interview complète d’Axel Lawarée et nos dernières informations sur le mercato du Standard sont à lire dans nos éditions sportives de ce samedi 9 janvier (PDF, liseuse numérique, applications iOS et Android).