Publié le Mercredi 3 Février 2016 à

Actualité > Politique

Carl Decaluwé, gouverneur de Flandre occidentale: "Ne nourrissez pas les réfugiés. Sinon d'autres viendront"

Rédaction en ligne

Le gouverneur de Flandre occidentale, Carl Decaluwé (CD&V), a reçu une volée de bois vert à la suite de son invitation à ne plus nourrir les réfugiés. Des personnalités importantes flamandes se sont exprimées publiquement pour condamner ces propos. Les Internautes ont également exprimé leur désaccord.


Carl Decaluwé (CD&V), auteur de propos qui ont choqué...

Photo News

Carl Decaluwé (CD&V), auteur de propos qui ont choqué...

« En les nourrissant, vous ne faites qu’en attirer d’autres » a déclaré Carl Decaluwé le week-end dernier, lors d’une réunion avec la presse organisée à l’occasion de ses quatre ans de gouvernorat. Les propos du gouverneur de Flandre Occidentale ont été répercutés sur les ondes de Radio 2 et ont provoqué un véritable tollé. Cette phrase s’adressait aux bénévoles de Zeebruges qui viennent en aide aux réfugiés qui débarquent en masse sur les côtes belges.

Sur les réseaux sociaux, la sortie de Carl Decaluwé a été immédiatement fustigée. Certains n’ont pas hésité à comparer la situation des demandeurs d’asile aux mouettes affamées à la côte. Sur les ondes de La Première, la chargée d’un asbl venant en aide aux réfugiés de Dunkerque a demandé au gouverneur « s’il ne mange qu’une seule fois par jour », comme c’est le cas pour la majorité des personnes vivant dans des tentes couvertes de boue à Calais ou à Dunkerque.

Des personnalités flamandes sont montées au créneau pour montrer leur opposition aux propos de Decaluwé. C’est le cas du curé de Zeebruges, des membres de Groen ou encore de Marc Van Ranst.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

liens commerciaux

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent