Publié le Lundi 15 Février 2016 à

Actualité > Monde

Laissé pour mort parce que sa famille pensait qu'il était un sorcier

Rédaction en ligne

Ce petit garçon nigérian aujourd’hui appelé Hope a été retrouvé dans un état pitoyable après avoir erré pendant plus de huit mois dans les rues. Secouru et pris en charge par un travailleur humanitaire qu’il lui a donné de l’eau et qui l’a emmené à hôpital, Hope a dû subir plusieurs transfusions de sang pour reconstituer ses globules rouges et ensuite éliminer tous les vers qui lui rongeaient les entrailles.

Facebook - Anja Loven Ringgren

C’est une histoire bouleversante comme il en existe beaucoup trop de part le monde. Celle-ci se termine heureusement bien pour ce petit garçon âgé à peine de deux ans. Grâce à une Danoise travaillant dans l’aide humanitaire le petit garçon a pu être sauvé d’une mort certaine. Anja Loven Ringgren dont le fils joue maintenant avec Hope a raconté au Dailymail: «C’est un solide petit garçon maintenant. C’est ce qui rend la vie si belle

L’incroyable dans cette histoire c’est que ce petit garçon nigérian de deux ans a été abandonné et laissé pour mort par sa famille car elle croyait que l’enfant était un sorcier.

L’enfant qui a été appelé Hope (espoir) a été trouvé, le 31 janvier dernier dans un état de maigreur et malnutrition incroyable et rempli de vers après avoir erré pendant des mois se nourrissant de ce que les gens lui jetaient.

(Anja Loven Ringgren Facebook)

Horrifiée par son état Anja Loven a commencé à le nourrir et le réhydrater avec de l’eau de sa bouteille. Elle a ensuite enveloppé le bébé désorienté et malade dans une couverture avant de l’emmener vers l’hôpital le plus proche. Cette femme d’origine danoise a créé il y a trois ans une association qui vient en aide à ces enfants qui sont étiquetés comme sorciers, ensuite négligés voire même tués par les membres de leur communauté.

«Des milliers d’enfants sont accusés de sorcellerie et nous avons vu combien d’entre eux sont torturés, effrayés et tués» raconte-t-elle par ailleurs sur sa page Facebook abondamment illustrée d’images où elle apparaît avec le petit garçon et faisant un appel aux dons pour payer les frais médicaux.

Deux jours après avoir lancé son appel à l’aide, Mme Loven a reçu 1 million $ en dons du monde entier. «Avec tout l’argent que nous avons reçu nous allons pouvoir, en plus de donner les meilleurs traitements à Hope, construire un hôpital sur notre terrain et sauver encore plus d’enfants de ces tortures».

Avec son mari, David Emmanuel Umem, elle a commencé à construire leur propre orphelinat à la fin de janvier.

«L’état de santé de Hope est stable maintenant. Il se nourrit par lui-même et il répond aux médicaments qu’il reçoit. Aujourd’hui, il a eu la force de s’asseoir et de nous sourire. C’est un solide petit garçon», raconte encore Anja Loven.

Quinze jours après son hospitalisation Hope s’alimente correctement et prend e plus en plus de force.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent