Publié le Jeudi 18 Février 2016 à

Actualité > Faits divers

Barbara Gandolfi renvoyée en correctionnelle pour escroquerie: elle doit toujours 200.000 euros à Jean-Paul Belmondo

Belga

La chambre du conseil de Bruges a décidé de renvoyer devant le tribunal correctionnel Barbara Gandolfi, 40 ans, ainsi que son ex-mari et partenaire d’affaires, Frédéric Vanderwilt, pour escroquerie présumée au détriment de l’acteur français Jean-Paul Belmondo (82 ans).

Photonews

L’information a été confirmée jeudi par le parquet de Flandre occidentale, section de Bruges. Barbara Gandolfi, ex-compagne de Belmondo, aurait allégé le compte de celui-ci de 200.000 euros.

(Photonews)

Gandolfi et l’acteur étaient en couple de 2008 à 2012. Durant cette période, elle continuait à exploiter quelques boîtes de nuit avec son ex-compagnon et partenaire d’affaires Frédéric Vanderwilt. C’est dans le cadre de cette activité de gestion de boîtes de nuit que Jean-Paul Belmondo avait prêté 200.000 euros à sa compagne. Selon le parquet, il est question d’escroquerie, mais la suspecte soutient qu’elle a remboursé l’entièreté de la somme.

(Photonews)

En marge de cette enquête, Gandolfi et Vanderwilt avaient introduit en 2010 une plainte pour tentative de faux en écriture à l’encontre de deux enquêteurs. Ceux-ci ont finalement été mis hors de cause et ont ensuite eux-mêmes poursuivi le duo pour diffamation. En avril 2015, Barbara Gandolfi avait été condamnée pour cela à deux mois de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Bruges, Frédéric Vanderwilt écopant d’une peine effective de 4 mois.

(Photonews)

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent