Publié le Vendredi 19 Février 2016 à

Actualité > Belgique

"Train fantôme" entre Landen et Tirlemont: la SNCB ouvre une enquête approfondie pour résoudre le mystère

Belga

Confrontée à un problème neuf, la SNCB a décidé d’ouvrir une enquête approfondie autour de ce « train fantôme » ayant circulé, à vide, ce jeudi soir, entre Landen et Tirlemont. En attendant que le brouillard se dissipe, ce train ne sera plus utilisé.

Illustration Photonews

La SNCB a décidé de mener une enquête approfondie à propos du train qui a circulé à vide, sans voyageur ni même conducteur, jeudi soir entre les gares de Landen et Tirlemont, soit 12 kilomètres. C’est la première fois qu’un tel incident se produit. « Cette situation ne peut pas arriver. Le train a été mis en dépôt pour une enquête approfondie », indique ce vendredi le porte-parole de la SNCB Dimitri Temmerman. Tant que les circonstances précises de l’incident ne sont pas connues, ce train ne sera plus mis en service.

La SNCB n’a pas commenté longuement l’incident de jeudi soir. Le porte-parole Dimitri Temmerman confirme cependant que le conducteur du train est descendu de la rame à la gare de Landen, parce qu’il soupçonnait la présence d’un défaut sur son train.

Pour une raison encore inexpliquée, le train a démarré tout seul alors que le conducteur était en train de procéder aux vérifications. Celui-ci a immédiatement alerté ses collègues qui ont fait le nécessaire pour arrêter la rame. Tous les signaux ont été mis au vert pour ce train avant de l’envoyer vers une voie de garage à hauteur de la gare de Tirlemont. Lorsque le train est arrivé en gare, un autre chauffeur a pu sauter dans la rame qui roulait à faible allure afin de l’arrêter. « Après cet incident, tous les systèmes de sécurité ont fonctionné », assure M. Temmerman.

L’une des questions à laquelle l’enquête devra répondre est de savoir pourquoi la « pédale du mort » n’a pas fonctionné. Le conducteur doit appuyer sur cette pédale chaque minute, dès qu’il entend le signal sonore ad hoc. Si le conducteur ne le fait pas, un freinage d’urgence est automatiquement réalisé par la motrice.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent