Publié le Lundi 22 Février 2016 à

Actualité > Faits divers

Son père la renie et la chasse de la maison pour une raison tout simplement honteuse!

Rédaction en ligne

Stephanie Hick a tenu à partager son histoire sur les réseaux sociaux. Le père de cette jeune femme originaire du Texas aux États-Unis lui a demandé qu’elle change de nom et l’a chassée de chez lui car elle sort avec un homme noir…


Stephanie Hick raconte son enfer avec des parents racistes.

Capture d’écran DailyMail.co.uk.

Stephanie Hick raconte son enfer avec des parents racistes.

« Les dernières années, tu es devenue tout simplement l’opposé de la fille que nous rêvions d’avoir. J’ai le cœur en miettes. Tu nous escroques et tu nous désespères ! Tu t’habilles comme une prostituée et tu n’as aucune morale ! » c’est en ces termes que le père de Stephanie Hick s’est adressé à sa fille dans une lettre qu’il lui a envoyée. Le péché de Stéphanie ? Être tombée amoureuse d’un homme de couleur.

Dans sa lettre, le père poursuit sur le caractère « immoral » de l’union qui lie Stéphanie à son copain. « Je pense que les unions interraciales doivent être condamnées. Si tu ne mets pas n terme à cette relation, tu paieras les conséquences. Il y a trois valises vides à ta disposition. Si tu préfères ton petit copain noir à tes parents, alors remplis les valises, quitte ma maison et supprime mon numéro et ne cherche plus jamais à me joindre. Tu seras également priée de changer de nom parce que je ne voudrais plus de lien avec toi… »

Cette lettre, d’une cruauté sans nom, a fait l’effet d’une bombe sur les réseaux sociaux. À un point tel que la jeune femme a dû fermer son compte. C’est son petit ami Nike qui a repartagé la lettre sur son compte Twitter.

Le jeune homme a avoué qu’il ne souhaite pas que sa petite amie reste sans domicile et qu’il préfère donc faire un pas de côté pour préserver l’équilibre familial.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

liens commerciaux

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent