Publié le Mardi 23 Février 2016 à

Actualité > Belgique

Crise des migrants: "La Belgique ne laissera pas des zones de non droit se développer", affirme Charles Michel

Belga

Alors que la "jungle de Calais" est sur le point d’être démantelée, le Premier ministre Charles Michel a affirmé ce lundi que "la Belgique n’est pas disposée à laisser se développer des zones de non droit".


La «
jungle de Calais
».

AFP

La « jungle de Calais ».

"Nous n’avons pas l’intention de laisser des zones de non droit se développer en Belgique", a indiqué ce mardi le Premier ministre, Charles Michel, en marge d’une réunion de la Commission à la Chambre.

Le ministre de l’Intérieur a annoncé l’intensification des contrôles à la frontière franco-belge à la suite du démantèlement du camp de la "jungle de Calais". L’opération pourraient amener un certain nombre des personnes en séjour illégal qui s’y trouvaient à chercher refuge en Belgique pour tenter de gagner la Grande-Bretagne. M. Michel a demandé un rapport quotidien sur l’évolution de la situation.

Les problèmes connus en Belgique en raison du développement de ce camp en France ne sont pas neufs. M. Michel a écrit il y a quelques semaines à son homologue français, Manuel Valls, pour qu’un terme soit mis à cette "situation de non droit".

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent