Publié le Dimanche 28 Février 2016 à

Actualité > Belgique

La famille des frères Abdeslam veut déménager en raison de la pression médiatique: les proches ont introduit une demande pour un logement communal

Rédaction en ligne

Lassée de toute la pression médiatique qui s’abat sur eux depuis les attentats de Paris, la famille Abdeslam a fait une demande en vue d’un déménagement. Le but de cette démarche est évident, fuir les curieux et les journalistes et s’installer dans un quartier plus calme et en retrait de l’agitation.

L’information, annoncée ce samedi par la RTBF, nous a également été confirmée par Françoise Schepmans (MR), bourgmestre de Molenbeek-Saintjean. « C’est exact », nous indique la maïeure. «La demande a été transmise aux autorités communales, mais la décision sera prise par une commission indépendante qui s’occupe de tout ce qui concerne les logements communaux.

Cette dernière est constituée d’associations et de fonctionnaires et analyse les différents cas », explique-t-elle. La bourgmestre nous apprend que plusieurs considérations sont à prendre en compte lorsqu’il s’agit d’une telle demande.

«La commission examinera la composition du ménage, les revenus de ces derniers… Il y a plusieurs choses à prendre en compte dans une telle procédure».

« CELA POURRA ÊTRE REFUSÉ »

On pourrait s’imaginer que la demande de la famille Abdeslam, résidant au coeur de Molenbeek, sur la Place Communale, pourrait recevoir un avis positif, au vu des circonstances. Cependant, Françoise Schepmans se montre, quant à elle, plus nuancée quant à cette impression. «La liste d’attente pour les logements communaux est assez importante, donc rien ne garantit que la demande de la famille Abdeslam sera nécessairement acceptée », souligne-t-elle.

La proposition de déménagement après avoir été soumise à la commission passera devant le Collège pour y recevoir, ou non, l’aval de ce dernier. «Nous aurons a priori la réponse dès ce lundi soir », conclut-elle.

Pour rappel, les jours qui avaient suivi les attaques de Paris avaient transformé, à jamais, le visage de la paisible Place Communale de Molenbeek. Des journalistes du monde entier avaient occupé les lieux, scrutant les moindres faits et gestes de la famille Abdeslam, au coeur de cette tragique actualité.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent