532

Univers > Foot > Foot belge > Division 1A > Anderlecht

Roger Vanden Stock a dépassé les limites après Anderlecht-Standard: il a pénétré dans le vestiaire de Bart Vertenten pour lui reprocher son arbitrage

Stéphane Vande Velde |

Publié le Mercredi 2 Mars 2016 à

News

Le président anderlechtois, Roger Vanden Stock, s’est retrouvé dans le vestiaire de l’arbitre, Bart Vertenten, dimanche soir à l’issue du Clasico pour lui reprocher son arbitrage. Il a finalement été rembarré par un des juges de ligne.

On en a désormais la confirmation : la direction anderlechtoise a très peu apprécié le résultat du Clasico et la performance de l’étoile montante de l’arbitrage belge, Bart Vertenten. À la fin du match, le président d’Anderlecht, également président de la Pro League, n’a pas hésité à descendre dans les vestiaires des arbitres en furie pour dire sa façon de penser à Vertenten. L’arbitre de la rencontre n’a pas bronché, au contraire d’un de ses juges de ligne qui a demandé à Vanden Stock de sortir du vestiaire, lui rappelant que sa place n’était pas là. Vanden Stock a obtempéré en claquant la porte.

En agissant de la sorte, Roger Vanden Stock a enfreint une règle et dépassé une limite. Un membre de la direction d’un club n’a rien à faire dans un vestiaire arbitral – seuls les correspondants qualifiés peuvent pénétrer dans ce local – car le vestiaire est considéré comme une zone neutre. De plus, sa casquette de président de la Pro League devrait le conduire, plus qu’un autre, à respecter à la lettre les règles dont il est le garant.

Plus d’informations dans nos éditions de ce mercredi 2 mars.