Publié le Lundi 7 Mars 2016 à

Actualité > Monde

La remise de la Légion d'honneur "en cachette" par Hollande au prince héritier saoudien fait polémique en France

Afp

La décoration par le président François Hollande du prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed ben Nayef faisait polémique lundi dans la classe politique française, malgré la «tradition diplomatique» invoquée par le ministre des Affaires étrangères.

Reporters / Abaca

La remise de la Légion d’honneur au responsable saoudien, également ministre de l’Intérieur, s’est déroulée vendredi au Palais de l’Elysée mais la présidence française ne l’a rendue publique que dimanche.

«Le fait que ce soit fait en cachette renforce l’aspect honteux. La Légion d’honneur a valeur d’exemplarité, c’est censé être public. Cela montre que nous sommes otages de nos relations commerciales avec l’Arabie saoudite, comme avec le Qatar», a protesté auprès de l’AFP le porte-parole du parti écologiste EELV, Julien Bayou.

«Si le président de la République fait ça discrètement, c’est peut-être qu’il a honte de son geste, ou peut-être qu’il considère que cette décoration n’est pas méritée», a de son côté ironisé la présidente du Front national (extrême droite), Marine Le Pen.

Des critiques se sont également élevées dans les rangs des Républicains (droite), le député Thierry Solère affirmant que la France devrait «être plus ferme» et «exiger un comportement différent» de l’Arabie saoudite.

Le ministre des Affaires étrangères Jean-Marc Ayrault s’est efforcé de déminer la polémique en invoquant une «tradition diplomatique» et une cérémonie qui n’avait «rien de solennel», même s’il a dit «comprendre» les réactions négatives.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent