Publié le Mardi 8 Mars 2016 à

Actualité > Faits divers

Un passager disant avoir perdu un bagage d'une valeur de 12.000 euros réclame plus d'un million de dédommagement à Brussels Airlines

Belga

En août 2015, un passager libérien ramène un bagage d’une valeur de 12.000 euros d’un voyage aux États-Unis avec la compagnie belge Brussels Airlines. Après un transit à Bruxelles, il ne récupère pas sa valise en arrivant à Freetown. Moiffie Kanneh, employé des Nations Unies, réclame aujourd’hui un dédommagement de 1,012 million de dollars à Brussels Airlines.

L’information est publiée dans La Libre de ce mardi.

«Malgré nos recherches, le bagage est resté introuvable», admet Brussels Airlines. Des proches du passager lui avaient confié des objets de valeur à remettre à leurs familles au Libéria. Montres, appareils photo, smartphones... la valise vaut 12.000 dollars, selon M. Kanneh. Le passager plaide que sa parole est mise en doute et que les destinataires ne croient pas à une perte. En conséquence, il demande un dédommagement moral de 1 million de dollars, en plus de la valeur du bagage, soit 1,012 million de dollars.

Pour Brussels Airlines, M. Kanneh aurait dû déclarer la valeur de sa valise à l’aéroport. «Nous déconseillons toujours de mettre des objets de valeur dans ses bagages. Si c’est indispensable, la procédure veut qu’ils soient déclarés à l’aéroport», dit-on chez Brussels Airlines. «En cas de perte de bagage, nous appliquons strictement la Convention de Montréal qui prévoit un dédommagement de 1.131 DTS (droits de tirages spéciaux soit environ 1.300 euros, ndlr) en cas de perte

L’affaire est actuellement traitée par le département juridique de la compagnie afin de «trouver un terrain d’entente». «L’objectif, est de trouver une solution qui satisfait tant le passager que Brussels Airlines», commente la société.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent