Publié le Dimanche 13 Mars 2016 à

Actualité > Monde

Attentat à Ankara: l'attaque a fait 34 tués et 125 blessés

Rédaction en ligne

Le bilan provisoire de l’attentat à la voiture piégée survenu dimanche soir à un arrêt d’autobus en plein centre de la capitale turque Ankara s’est aggravé pour atteindre 34 morts et 125 blessés, a déclaré le ministre turc de la Santé Mehmet Müezzinoglu.

«30 personnes ont été tuées sur le coup et quatre autres à l’hôpital», a déclaré M. Müezzinoglu devant les journalistes au terme d’une réunion de sécurité convoquée par le Premier ministre Ahmet Davutoglu.

Le précédent bilan annoncé par le gouvernorat faisait état de 27 morts et 75 blessés.

Le ministre de l’Intérieur, Efkan Ala, à ses côtés, a expliqué que c’est «un véhicule piégé circulant» dans le trafic du centre névralgique de la métropole qui est à l’origine de l’attaque, sans pointer du doigt une quelconque organisation.

«Nous disposons de sérieux éléments dans cette enquête mais tout ceci sera annoncé ultérieurement, peut-être demain (lundi)», a dit M. Ala. «La Turquie ira de l’avant avec détermination dans sa lutte contre le terrorisme», a-t-il ajouté.

Selon son collègue de la Santé, «une ou deux des victimes sont à l’origine de cette attaque».

L’explosion s’est produite à 18h45 heure locale (16h45 GMT) sur la place très fréquentée de Kizilay, située en plein coeur d’Ankara, qui abrite de nombreux commerces et par laquelle passent de nombreuses lignes de bus et une station de métro.

Cet attentat n’a pas été revendiqué dans l’immédiat.

Le 17 février, un attentat suicide à la voiture piégée revendiqué par un groupe dissident du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, séparatistes kurdes) avait visé, non loin de la place Kizilay, des cars transportant du personnel militaire, et fait 29 morts.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent