Publié le Samedi 26 Mars 2016 à

Actualité > Belgique

Vincent Gilles, président du SLFP Police: "Jan Jambon est le plus grand des lâches, je ressens de la rage"

Sudinfo.be

Appelé à donner des explications sur le dossier de l’extradition et la libération d’Ibrahim El Barkaoui, l’un des kamikazes des attentats de Bruxelles, Jan Jambon a ouvertement critiqué le comportement de l’officier de liaison en poste à Istanbul. Une déclaration qui n’a pas plu à Vincent Gilles, président du SLFP Police.

Vincent Gilles, président du syndicat SLFP de la police, n’a pas apprécié les déclarations du ministre de l’Intérieur, Jan Jambon, à l’encontre de l’officier de liaison en place à Istanbul, Sébastien Joris.

Ce dernier avait été pointé du doigt vendredi dans le dossier de l’interpellation d’Ibrahim El Bakraoui. « Il a tardé à réagir », avait affirmé Jan Jambon, ajoutant qu’une procédure disciplinaire allait être ouverte.

« Clouer au pilori un collègue alors qu’il n’est pas présent, qu’il n’a pas les moyens de se défendre, c’est proprement scandaleux », s’est emporté Vincent Gilles dans les colonnes de nos confrères du Soir. « Même au cours des périodes les plus sombres de l’histoire de la police comme l’affaire Dutroux ou les attentats des CCC, jamais un ministre n’avait agi ainsi. C’est un lynchage public ! Si j’avais le ministre en face de moi, je le couvrirais d’injures. C’est le plus grand des lâches… J’éprouve véritablement de la rage face à de tels propos. »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent