Publié le Mardi 29 Mars 2016 à

Actualité > Faits divers

Une Bangladaise condamnée à mort pour avoir extrait le coeur de son compagnon

Afp

Une jeune Bangladaise a été condamnée à mort pour avoir tué son compagnon en lui tranchant la gorge et en lui ouvrant le thorax pour en extraire le coeur, a indiqué mardi le procureur.

Fatema Akhter Sonali, 21 ans, a agi ainsi pour se venger de cet homme qui refusait de se marier avec elle et avait une vidéo de leurs relations sexuelles filmées à son insu, a dit Quazi Shabbir Ahmed. Elle a aussi retrouvé sur son ordinateur portable des vidéos de relations sexuelles qu’il avait eues avec d’autres femmes, a rapporté Ahmed à l’AFP.

«La condamnation à mort d’une femme est rare. Mais cette affaire est exceptionnelle», a-t-il ajouté. «Elle a reconnu avoir tué son amoureux, Emdadul Haq Shipon, pour avoir refusé de se marier avec elle et parce qu’il conservait une vidéo de leurs relations sexuelles sur son ordinateur portable».

Le juge a rendu son verdict contre Sonali lundi devant un public nombreux dans la ville de Khulna (sud-ouest).

Voir la taille du coeur

La jeune femme a reconnu avoir dissout 20 comprimés d’un somnifère dans un soda et l’avoir donné à son compagnon, un garçon d’ascenseur à temps partiel dans un hôpital. Une fois inconscient, elle lui a attaché les mains et les pieds avant de l’égorger. Elle lui a ensuite ouvert le thorax et en a extrait le coeur. «Elle a dit à la cour qu’elle était curieuse de voir la taille de son coeur», a rapporté Ahmed.

Somali a commis le meurtre en mars 2014 et peut faire appel de la peine de mort. Si elle est exécutée, il s’agira de la première femme à être pendue au Bangladesh, selon Tipu Sultan, un haut responsable de l’administration pénitentiaire.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Le Numérique de Sudpresse

Numérique de Sudpresse

Nos partenaires vous proposent