Publié le Mardi 5 Avril 2016 à

Régions > Charleroi > Actualité

L'e-sport se développe à Charleroi avec ces compétitions de jeux vidéos qui rassemblent plus de 200 joueurs à Charleroi Expo

Rédaction en ligne

C’est une première en Belgique, et c’est à Charleroi que ça se passe ! Philippe Bouillon et sa société Louvard Game se sont lancé ce défi fou de faire de l’e-sport un sport à part entière en Belgique. Le Carolo organise des compétitions quatre fois par an dans un des locaux de Charleroi Expo. Dans le jargon, on appelle ça des LAN. Autrement dit, des grands rassemblements de joueurs. Pour ceux organisés par Philippe Bouillon, ce sont 150 à 200 joueurs qui participent aux tournois.


Quelques 200 joueurs s’affrontent en ligne lors du premier tournoi de l’année à Charleroi Expo.

P.B.

Quelques 200 joueurs s’affrontent en ligne lors du premier tournoi de l’année à Charleroi Expo.

Hors Europe, l’e-sport est déjà devenu une catégorie sportive au même titre que le football ou le basket-ball. Des joueurs professionnels font partie d’équipes et en vivent. En Corée du Sud, les compétitions sont retransmises sur les télévisions et s’adressent à un public familial. Aux États-Unis, la démarche a déjà fait son chemin. En France, des équipes nationales sont déjà formées. La Belgique est à la traîne. C’est le malheureux constat de Philippe Bouillon qui, originaire de Charleroi, a voulu lancer l’idée et la développer.

« Je connais des tonnes de joueurs à Charleroi, nous dit-il. Ces rassemblements et ces tournois attirent de plus en plus de personnes. Charleroi est au centre de tout. Certains viennent du nord de la France pour participer ou assister aux matches. Je suis persuadé que dans quelques années, la Belgique aura aussi ses équipes nationales et que l’e-sport sera reconnu comme un sport à part entière. J’en suis sûr et certain. » Même Asus, la marque informatique possède sa propre équipe sportive. D’ailleurs, quelques Belges devenus experts font désormais partie d’équipes nationales françaises puisqu’il n’en existe aucune en Belgique.

Retrouvez la totalité de cet article dans la Nouvelle Gazette de ce mardi 5 avril

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent