Publié le Lundi 2 Mai 2011 à

Régions > Mouscron > Actualité

Comines: le rapport qui accable encore le maïeur

Rédaction en ligne

Un rapport fait état d’aberrations au sein des services communaux de Comines: employés pistonnés, hiérarchie tyrannique, règlements de compte, matériel préhistorique et manque de formation... La liste est longue et accablante.

Dans son rapport, rédigé après une plainte des syndicats des services communaux, Christine Maillet, psychologue et conseillère en prévention pour la société Adhesia, spécialisée dans les enquêtes sur le lieu de travail, a étudié le quotidien des ouvriers communaux cominois. Ces derniers se disent étouffés par les décisions qui “ viennent d’en haut ” (pour ne pas dire de Gilbert Deleu). On le sait, l’homme n’est pas un pro du dialogue, et gare à ceux qui oseraient contredire ses ordres. Ce que l’experte dénonce est accablant et vient conforter les propos des différents syndicats qui avaient déjà, après une première enquête en juin dernier, pointé du doigt ces aberrations.

Le rapport dénonce:

1/ Un recrutement placé sous le signe du piston,

2/ Absence de reconnaissance du travail accompli, absence de formations,

3/ Un responsable d’une équipe d’ouvriers souvent absent et tyrannique, qui exige de son personnel qu’il dénonce les collègues,

4/ Gilbert Deleu, un despotisme exacerbé: tout doit passer par le maïeur...

Si les syndicats regrettent que le rapport ait abouti sur le bureau des journalistes, car ils comptaient plutôt s’en servir pour “ faire pression pour que les choses changent ”, le bourgmestre Deleu parle d’un nouveau complot et rappelle que le dialogue est au contraire ouvert et en cours, pour trouver des solutions aux problèmes rencontrés dans les services communaux.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent