Publié le Mercredi 20 Avril 2016 à

Actualité > Economie

Tacite.be: 3e projet lauréat du challenge e-Start & Go

L.B.

Tacite.be est l’allié des artistes en leur proposant des contrats plus avantageux. Il leur permet de proposer leurs spectacles directement aux organisateurs.

« Par ailleurs, nous avons créé un contrat beaucoup plus avantageux pour eux avec des experts-fiscalistes (Olivier D'Aout et Olivier De Robijns) et nous proposons une bourse à nos membres pour financer leur projet (jusqu'à 4.500 euros pour enregistrer un EP, par exemple). Nous les formons et informons également sur notre blog via des articles qui les concernent », explique Jonathan Schoonbroodt, 22 ans, de Theux, étudiant en communication. Il est à l’origine du projet Tacite.be avec Boris Munyankera, 24 ans, de Liège, gradué en communication, et Christian Mon, 23 ans, graphiste indépendant de Liège. La plateforme est en cours de développement et une SPRL devrait voir le jour avant l’été.

« Tacite.be était un média web 100 % bénévole mettant en avant les artistes et les acteurs du milieu culturel « de chez nous », principalement Liégeois, aux travers de reportages et d'interviews (papier et vidéo). La plateforme a connu un petit succès, malgré des moyens (très) limités financièrement. Le site était nourri du labeur d'étudiants en com' qui en profitaient pour « tâter le terrain » de façon concrète », ajoute-t-il. « Christian et moi nous sommes rencontrés lors de nos études à l'Athénée Royale de Spa. J’ai connu Boris en festival par l'intermédiaire d’un ami. Par la suite, j’ai présenté Christian à Boris. Un amour commun pour la musique et des études dans des domaines complémentaires (communication pour Boris et moi, graphisme pour Christian) nous ont amenés à travailler ensemble de façon de plus en plus régulière, jusqu’à ce que nous décidions de nous associer pour créer notre agence ».

Aujourd’hui, le trio participe au challenge e-Start & Go « pour avoir des conseils, apprendre des professionnels ». Il est déjà suivi par Venture Lab (Liège).

L’avis de l’expert : Jan Vantieghem, Acerta

« Que l’on veuille donner plus d’argent aux artistes pour leurs prestations, c’est pertinent. C’est également positif de créer une plateforme qui met en relation des organisateurs et des artistes mais j’ai besoin que les porteurs de projets m’apportent plus de réponses sur l’astuce fiscale qui va en faire en sorte que les artistes gagnent plus », explique Jan Vantieghem, Sales Manager chez Acerta qui est spécialisé dans les conseils, la digitalisationet le traitement (des processus) administratif en matière de gestion des salaires, de sécurité sociale pour indépendants, d’allocations familiales, de formalités d’établissement d’entreprise et de politique RH professionnelle. « J’attends également de voir comment ils ambitionnent d’être autonomes financièrement et comment leur projet va être viable. Ceci dit, je suis convaincu qu’il faut soutenir des projets créatifs comme celui-là. Il faut également vérifier la faisabilité, à terme. Si je devais leur donner un conseil, ce serait de faire un bon plan financier ».

Votez pour l’e-projet Tacite.be de Jonathan Schoonbroodt, Boris Munyankera et Christian Mon

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent