Publié le Jeudi 21 Avril 2016 à

Régions > Huy-Waremme > Actualité

Huy: le boss du Tour de France, Christian Prudhomme s'est recueilli sur la tombe d'Anne-Marie Lizin

Rédaction en ligne

Ce jeudi matin, au nom d’ASO, Christian Prudhomme, le patron du Tour de France s’est rendu au cimetière de Ben-Ahin pour y déposer une gerbe de fleurs sur la tombe d’Anne-Marie Lizin. Un recueillement qui s’est déroulé dans l’intimité en présence de Gregory Vidal (PourHuy) et du bourgmestre de Huy, Christophe Collignon.


Gregory Vidal, Christophe Collignon ont accompagné Christian Prudhomme.

DR

Gregory Vidal, Christophe Collignon ont accompagné Christian Prudhomme.

Michel, le mari d’Anne-Marie Lizin, n’a pas pu assister à cet hommage car il est actuellement en Argentine où il couvre en tant que journaliste la manche du chanpionnat du monde des rallyes. Cependant, il a rédigé un petit mot que Grégory Vidal a lu.

«  Je remercie les responsables d’ASO, à commencer par M. Christian Prudhomme, qui ont tenu à rendre hommage à Anne-Marie. Je regrette que la présente cérémonie ait lieu dans un cimetière, tant Anne-Marie aurait apprécié vivre en direct cette reconnaissance du rôle qu’elle a joué dans le développement culturel et sportif de la ville de Huy et, plus encore, dans son rayonnement. Heureusement, il y a la continuité des relations qui lient les responsables d’ASO et la ville de Huy. Elle s’est concrétisée, l’année dernière, par l’arrivée d’une étape du Tour de France au sommet du chemin des Chapelles, mieux connu, aujourd’hui, sous le nom de « Mur de Huy ». Cette continuité se concrétise, aujourd’hui, par la permanence de l’arrivée de la Flèche Wallonne à Huy, au sommet de ce Mur, mais aussi par l’actuel hommage rendu par ASO et Monsieur Christian Prudhomme, à Anne-Marie.  »

Et de poursuivre : «  Dans le sillage d’Anne-Marie, j’ai eu, à de nombreuses reprises, la chance d’être le témoin et de vivre le respect réciproque inhérent à la façon de faire de Monsieur Christian Prudhomme, de Monsieur Bernard Hinault, et, auparavant, de Monsieur Jean-Marie Leblanc.  »

Il a conclu : «  Le plus remarquable, avec les dirigeants d’ASO, est la combinaison entre le professionnalisme dont ils font preuve dans le fonctionnement des énormes « machines » dont ils ont la responsabilité et la qualité, la richesse des relations humaines qu’ils entretiennent.Voilà pourquoi Anne-Marie appréciait à ce point travailler avec vous. Votre présence ici, l’hommage que vous avez tenu à lui rendre en sont une nouvelle illustration. De la part d’Anne-Marie, merci.  »

Christian Prud’homme a juste précise : «  Cet hommage, c’était la moindre des choses !  »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent