Publié le Lundi 23 Mai 2016 à

Sports > Omnisports > Judo

Judo: Ilse Heylen, du rêve au cauchemar

Ph.VW

Nouveau rebondissement en vue de la qualification olympique : la judokate anversoise finalement réserviste pour le Masters. Les JO s’éloignent. Définitivement ?


Archive © News

Archive © News

Moins de 24 heures après avoir reçu une invitation à participer au Masters de Guadalajara (27 au 29 mai) suite à de nombreux forfaits de dernière minute, ce qui lui laissait l’occasion de décrocher in extremis un billet pour ses quatrièmes Jeux olympiques consécutifs qu’elle pensait avoir définitivement perdu la semaine dernière au GP d’Almaty, Ilse Heylen est brutalement retombée sur terre lundi matin.

Dans un mail que lui a adressé la Fédération internationale de judo (FIJ) à 5h35, celle-ci, tout en s’excusant, est, en effet, revenue sur sa décision en précisant qu’une des athlètes qui la précédait au ranking mondial, en l’occurrence la Russe Kuziutina, avait finalement décidé de prendre part à la compétition qui regroupe les 16 meilleures mondiales de chaque catégorie de poids. Et que Ilse Heylen repassait, du coup du statut, de repêchée à celui de première réserve. Une décision aussi brutale que scandaleuse.

«  Faire passer une athlète et une championne de la trempe d’Ilse par autant d’émotions, une semaine à peine après qu’elle a perdu sa sélection olympique pour Rio ne devrait pas être permis, souligne Olivier Berghmans, son mari et coach. Nous sommes tous un peu frustrés, vidés, furieux et tristes…  »

Heylen, 39 ans, qui devait initialement partir pour le Mexique ce mardi matin pour combattre dans la catégorie des moins de 52 kg vendredi, se retrouve au même point où elle se trouvait avant ce week-end. À moins d’un ultime rebondissement (!), elle devra observer le tournoi depuis la Belgique en espérant un miracle : si la Suissesse Tschopp remporte un combat ET l’Espagnole Gomez ou la Biélorusse Skrypnik remporte une médaille, elle pourrait encore bénéficier d’une place sur le quota européen pour Rio.

Mais tout ça devra se faire sans qu’elle ait son sort entre les mains désormais…

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent