Publié le Mercredi 8 Juin 2016 à

Régions > Bruxelles > Actualité

L'ULB a inauguré l'institut Confucius sur le campus du Solbosch

Rédaction en ligne

L’Université libre de Bruxelles (ULB) a inauguré, mercredi entre 16h et 18h, sur le campus du Solbosch, l’institut Confucius qui proposera des activités liées à la culture chinoise dès la rentrée de septembre.


Sur le Solbosch.

A.H.

Sur le Solbosch.

La cérémonie a été ouverte par Serge Jaumain, vice-recteur aux Relations internationales à l’ULB. Son discours a été suivi par ceux du recteur Didier Viviers, du président de ECNU (Eastern China Normal University) Shijun Tong, du chargé des affaires à l’ambassade de Chine à Bruxelles Zhang Lijun, et du directeur de l’Institut Confucius Jean-Michel De Waele.

«Nous voulons faire un institut Confucius du 21ème siècle», a déclaré Jean-Michel De Waele. «Nous voulons profiter de toutes les méthodes modernes d’enseignement notamment pour les cours de langue chinoise. Nous avons décidé d’équiper une salle de la bibliothèque centrale de l’ULB avec du matériel informatique pour développer des méthodes modernes d’apprentissage du chinois. Nous voulons aussi montrer la culture chinoise contemporaine - groupes de jazz, de rock, du cinéma, des séries... - et ne pas nous cantonner à la culture traditionnelle - la musique, le taï-chi, le cirque... - et à la splendeur passée de la Chine. Nous voulons nourrir la société civile bruxelloise et servir de pont par exemple pour développer des relations entre les écoles. Nous avons un institut d’études européennes historique et nous souhaitons également jouer un rôle dans le dialogue entre la Chine et l’Union européenne».

L’Institut Confucius est présenté comme un centre d’expertise et de référence sur la langue et la culture chinoise. Des colloques, conférences et séminaires sur la Chine mais également des expositions, des projections de films, des cours de langue, de calligraphie et de cuisine seront organisés à destination de la communauté universitaire comme du grand public. Il facilitera par ailleurs la traduction d’œuvres chinoises majeures.

Des synergies sont envisagées avec l’institut sur la Chine qui vient d’être inauguré à la VUB (Vrije Universiteit Brussel). Etabli en collaboration avec l’ECNU, l’institut Confucius vise à dynamiser ses collaborations académiques avec la Chine. Lors de la dernière mission royale en Chine en 2015, un accord de collaboration a été signé avec la Chinese Academy of Social Sciences (CASS) et une convention a été passée pour développer un partenariat technologique avec les entreprises Proximus et Huwaei.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent