Publié le Lundi 27 Juin 2016 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

En moins de 24h, quinze Britanniques ont demandé de changer de nationalité à Waterloo

P.B.

La commune de Waterloo a été dépassée par l’issue du Brexit. Furieux parce qu’ils n’ont pas été consultés et inquiets de leur devenir en Belgique, quinze Britanniques ont déjà demandé des informations concernant les modalités de changement de nationalité. Et la commune s’apprête à bien d’autres appels de la part de cette communauté.

La commune de Waterloo a été dépassée par les demandes d’informations concernant les modalités de changement de nationalité. La raison ? Le Brexit, évidemment. Ce référendum qui demandait aux Britanniques s’ils désiraient rester ou quitter l’Union européenne. La volonté de quitter l’UE a eu des conséquences… jusque dans nos villes.

«  Ce vendredi, cinq Britanniques sont venus prendre des informations à la commune et dix autres ce samedi. 15 dossiers en 24h ! Vu que c’était le week-end, nous étions en effectif réduit et avons été un petit peu dépassés  », avoue Yves Vander Cruysen, l’échevin de la Population à Waterloo.

À tel point qu’un mariage a dû être un petit peu retardé. «  La personne qui s’occupe de ce service est également chargée des mariages », explique-t-il en souriant. Le mariage qui suivait, c’était entre un Belge et une Britannique… un signe.

Découvrez l’intégralité de cet article dans notre édition La Capitale Brabant wallon de ce lundi 27 juin.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent