Publié le Mercredi 6 Juillet 2016 à

Sports > Cyclisme

Greg Van Avermaet, maillot jaune du Tour de France: "C'est un rêve qui devient réalité, le plus beau succès de ma carrière"

Gr.I.

Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) a éclaboussé de toute sa classe la cinquième étape du Tour de France en déposant tous ses rivaux vers le Lioran, s’offrant ainsi le succès d’étape et en prenant du même coup le maillot jaune de leader du classement général.

Vidéos

Greg Van Avermaet remporte la cinquième étape au panache au Lioran. © Reuters/Juan Medina

Greg Van Avermaet remporte la cinquième étape au panache au Lioran. © Reuters/Juan Medina

Après une étape de plus de 200 kilomètres sous le chaud soleil du Cantal, le Belge Greg Van Avermaet a pu crier toute sa joie sur la ligne d’arrivée du Lioran, trois mois après sa terrible chute sur le Tour des Flandres qui avait ruiné ses espoirs de briller sur les classiques flandriennes qu’il aime tant. Sur le Tour de France, le coureur de Beveren, désormais domicilié à Stoumont, espérait ainsi retrouver sa condition en vue des Jeux Olympiques de Rio et confirmait sur ces pentes du Massif Central qu’il était de retour à son meilleur niveau.

« C’est un rêve qui devient réalité pour moi », explique Greg Van Avermaet au micro de France Télévisions. « Ce succès est certainement le plus beau de ma carrière, et je ne m’attendais vraiment pas à prendre en prime le maillot jaune. Je vais désormais tout faire pour conserver ce maillot le plus longtemps possible ».

(Photo : Photo News/Vereecken-Kalut)

Van Avermaet évoque ainsi une étape difficile, durant laquelle il a assommé un à un ses adversaires dans un groupe d’échappés parti après une dizaine de kilomètres de course : « Je me sentais bien durant toute la journée, et Thomas (De Gendt) et moi faisions un super boulot dans le groupe. J’ai directement senti que nous étions les meilleurs du groupe et comme on voyait que le peloton ne revenait pas, on s’est mis à croire que c’était possible de faire quelque chose aujourd’hui. Dans le final, je me sentais plus fort que Thomas et je suis parti. Tout a été parfaitement aujourd’hui ».

(Photo : Reuters/Juan Medina)

Le directeur sportif de l’équipe BMC Valerio Piva était lui particulièrement ému à l’arrivée, après avoir passé plus de 150 kilomètres dans la voiture derrière Greg Van Avermaet : « J’ai pensé à ce succès toute la journée. Je suis heureux car une victoire d’étape et le maillot jaune en prime, cela arrive une fois dans la carrière d’un coureur et d’un directeur sportif », confie le manager au micro de la RTBF. « On avait dit qu’il y avait une chance de gagner aujourd’hui, et Greg s’est montré très fort et particulièrement attentif durant toute la journée. Il n’a pas fait d’erreur. Cette victoire, c’est la récompense de toute une carrière, de tout le travail qui a été fait depuis le malheur du Tour des Flandres. On est de nouveau au septième ciel désormais. C’est le plus beau moment de ma carrière de directeur sportif en tout cas  ».

> Cliquez ici pour voir la vidéo sur mobile.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent