Publié le Vendredi 20 Mai 2011 à

Régions > Brabant wallon > Sports

Cédric De Grève, gardien des animaux

Rédaction en ligne

Alors que le Waterloo Ducks dispute la demi-finale retour des playoffs de Division d’Honneur ce samedi au Dragons, nous sommes partis à la rencontre de Cédric De Grève, l’ex-gardien waterlootois. C’est donc son cabinet de vétérinaire, à Waterloo, qu’il nous a reçus.

On connaît plus Cédric De Grève pour ses exploits dans les buts du Waterloo Ducks et de l’équipe nationale, que pour son métier de vétérinaire. Pourtant, le Waterlootois est toujours parvenu à concilier les deux.

J’ai été diplômé en 2004 et j’ai travaillé avec deux autres vétérinaires dans un cabinet à Braine. En 2007, j’ai acheté cette maison et je me suis mis à mon propre compte. Et puis est venue l’année 2008, avec les Jeux Olympiques. J’ai dû laisser une bonne part de mon travail à ma remplaçante.

Mais sa passion du métier l’a emporté.

J’ai toujours voulu faire ce métier de vétérinaire. J’aime ce contact avec les animaux. Et puis ça procure pas mal de satisfaction et de beaux moments de vie. C’est un plaisir de sauver des animaux.

Même si avec l’évolution de la société, Cédric De Grève a déjà dû soigner quelques animaux plutôt exotiques.

Une fois, à la faculté, on a dû opérer un iguane. Aujourd’hui, il y a les NAC (nouveaux animaux de compagnie). On soigne donc aussi les rats, les hamsters, les cobayes, les lapins...

Mais pas encore les serpents.

Les propriétaires de ces animaux vont chez des spécialistes. Si un jour il y en a que qui débarque au cabinet, je suis prêt à le recevoir. J’ai des bons bouquins.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent