Publié le Dimanche 5 Juin 2011 à

Régions > Charleroi > Actualité

Médiateur: les plaintes en hausse de 25% à Charleroi

Rédaction en ligne

Le médiateur communal, Jean-Luc Labbé a présenté son rapport 2010. Le nombre de plaintes connaît une hausse de 25%. Plus de 300 dossiers ont été traités. La Voirie est la plus visée par les plaignants carolos.
La Voirie est la plus pointée par les plaignants. (Montage SP)

La Voirie est la plus pointée par les plaignants. (Montage SP)

C’est encore la même et triste complainte: la balade du citoyen carolo qui se fait promener d’un service communal à un autre avant d’obtenir des réponses à ses questions. Quand il y parvient... Mais dans cette rengaine le riverain, le commerçant, le fournisseur, l’automobiliste... n’est pas seul.

Celui à qui il s’adresse, faute de réponse est le médiateur communal. Et, il est bien démuni, lui aussi, face à la lenteur de la Ville. Et quand enfin, réponse il y a, il arrive à Jean-Luc Labbé d’en déplorer le caractère laconique, lapidaire et approximatif.

Pas étonnant dès lors que de plus en plus de Carolorégiens frappent à la porte du médiateur: son service a enregistré 309 plaintes en 2010 (Ville-CPAS et autres compétence) contre 248 en 2009, soit une augmentation d’environ 25 %.

Le budget de la Ville voté en... juin 2010 et le respect à la lettre des procédures avec son lot de retard accumulé qu’on connaît, ne sont pas étrangers à cette croissance.

Parmi les services qui fâchent le plus les plaignants, on retrouve en tête la Voirie avec 41 dossiers ouverts (33 plaintes et 8 demandes d’information/d’intervention). “ Ce n’est pas nouveau ”, précise l’ombudsman.

Tout comme les plaintes qui concernent les permis d’urbanisme ou la Régie Communale Autonome (stationnement payant) qui récoltent respectivement 25 et 21 plaintes. Dans le top 5, on retrouve aussi la Population (32 plaintes) et les Ressources communales (25 plaintes).

Ce qui apparaît dans une proportion limitée, ce sont les plaintes des fournisseurs au niveau des retards de payement.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent