Publié le Mercredi 28 Septembre 2016 à

Régions > Charleroi

Lobbes/Merbes-le-Château: Les deux communes, contre le projet de parc éolien au Grand Fayi, ont introduit un recours devant le conseil d'État

Rédaction en ligne

En juillet dernier, le ministre wallon Carlo Di Antonio a octroyé à Electrabel et EDF Luminus un permis de construction et d’exploitation pour dix éoliennes au lieu-dit Grand Fayi. Pour annuler ce permis, un recours devant le conseil d’Etat par les entités de Lobbes et Merbes-le-Château. « Il y a d’autres endroits pour installer des éoliennes comme dans la mer ou dans des grandes plaines », précise le bourgmestre de Merbes-le-Château Philippe Lejeune (PS).

Photonews

Le 1er juillet dernier, le ministre wallon de l’Environnement et de l’Aménagement du Territoire Carlo Di Antonio (cdH) a accordé à Electrabel et EDF Luminus, un permis de construction et d’exploitation pour dix éoliennes, au lieu-dit Grand Fayi, situé à cheval sur les territoires de Lobbes et de Merbes-le-Château.

La demande initiale de permis portait sur la construction et l’exploitation d’un parc de 12 éoliennes, réparties équitablement sur le territoire des deux communes, d’une puissance maximale de 2,5MW pendant 20 ans. Carlo Di Antonio accordera finalement le permis pour 10 éoliennes. « Nous avons été étonnés de l’immédiateté de sa réponse par rapport à l’envoi de notre argumentaire contre ce proj et, avait alors expliqué le bourgmestre Philippe Lejeune (PS) en juillet dernier. On a vraiment l’impression que nos arguments ont été envoyés sur les roses et que la décision avait déjà été prise par le ministre. »

Suite à cet octroi, les communes, concernées par ce projet et qui ont toujours marqué leur opposition, ont décidé d’introduire un recours devant le conseil d’État.

Retrouvez l’article complet dans la Nouvelle Gazette de Charleroi de ce mercredi 28 septembre

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent