Publié le Samedi 15 Octobre 2016 à

Régions > Tournai > Actualité

Derniers adieux pour Annarita et Laura après le terrible accident à Lessines

D.D. et A.Du.

Émotion intense ce vendredi matin dans l’église Saint-Julien à Ath lors des funérailles des deux petites Athoises décédées vendredi 7 octobre dans une violente collision à Lessines. Un moment de douleur partagé par une famille nombreuse et des élèves de l’école des Pensées à Meslin-l’Evêque.

«  Dans le jardin de la vie, deux belles petites fleurs se sont fanées, ont perdu leur éclat, mais leur beauté restera à jamais dans les yeux de ceux qui les ont aimées », ces mots résonnent encore dans les esprits des dizaines de personnes venues assister aux funérailles d’Anarita et Laura Florio fauchées trop tôt par la mort tout comme leur tante, Antonietta Piatti Morits, 22 ans, la conductrice qui sera inhumée en Italie.

Un accident affreux, injuste, encore plus intolérable quand les victimes sont encore à l’aube de leur vie. Au-delà d’une grande famille d’origine italienne, c’est tout le village qui leur a rendu hommage, Meslin-l’Evêque où elles étaient scolarisées à l’école communale Les Pensées.

Ce vendredi, plusieurs centaines de personnes se sont agglutinées dans l’église pour les adieux. Des funérailles remplies d’émotion et de tristesse intense devant les deux petits cercueils blancs. « Malgré la douleur atroce que ressentent leurs parents, ils devaient savoir que si leurs filles étaient si douces, rayonnantes et aussi belles et joviales, c’était grâce à eux et à leur amour ! Avec la mort de Laura et d’Annarita, on reste sans voix, c’est comme si on recevait un coup de poing. Tous, nous avons été frappés par le décès de ses petites filles qui respiraient la joie de vivre », nous a précisé Xavier Nys, qui officiait la cérémonie. Le doyen athois a tenu à souligner « le courage et la dignité des parents dans ces moments d’intense douleur ». Après la cérémonie, un lacher de ballons et de colombes avec le message « On ne vous oubliera jamais » suggérait la montée au ciel de ces deux « petites étoiles » qui ont été inhumées au cimetière de la Lorette à Ath.

« Vous êtes maintenant dans une immense pleine de jeux où la récréation ne se termine jamais… », a déclaré Sophie Scruel, directrice de l’école communale, en compagnie du corps enseignant. Le bourgmestre Marc Duvivier et le directeur général, Bruno Boël ont aussi rendu hommage par leur présence aux deux petites filles.

Dans ces moments sombres, une lueur d’espoir pour les parents, Renato, 11 ans, leur troisième enfant, victime lui aussi de l’accident tragique, va mieux et recommence à manger malgré un dur combat contre la mort impitoyable.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent