Publié le Jeudi 27 Octobre 2016 à

Actualité > Monde

David Hamilton a été marié une seule fois: à une Belge

Pierre Nizet

Le 5 janvier 2007, David Hamilton accordait un long entretien à nos confrères du «Monde». Il revenait sur un monde révolu. Monde où il pouvait photographier des jeunes filles blondes dénudées sans que cela ne choque personne.

«Il y a de plus en plus de gens mal baisés qui circulent», s’emportait le photographe britannique. «C’est la chasse aux sorcières depuis l’affaire Dutroux. Ce mec a tout foutu en l’air».

Sans enfant, l’homme âgé de 83 ans ne veut pas que son Œuvre soit dispersée quand il ne sera plus de ce monde. Il a récemment créé une fondation qui porte son nom. Son entourage ne comprend pas le déferlement médiatique déclenché par les propos de Thierry Ardisson, samedi. Il ne comprend pas non plus ce lynchage sur les réseaux sociaux, que ce soit sur Facebook ou, pire encore, sur Twitter.

Hier, au moment où nous écrivions cet article, le site de référencement Wikipedia, tant en français qu’en anglais, reprenait les accusations, fondées ou non, sorties du livre de Flavie Flament. On craint même pour la vie du photographe, en nous demandant de ne pas révéler où il habite exactement.

«Un détraqué a bien tué John Lennon devant chez lui», argument un proche qui précise que le livre de Flavie Flament est catalogué dans la rubrique «romans». «Or, un roman, c’est de la fiction». On aurait aimé entendre la voix de David Hamilton. On nous a répondu que, par téléphone, c’était difficile car ses oreilles ont le même âge que lui. Elles n’entendent plus trop bien. Après avoir reçu son communiqué, nous lui avons envoyé une dizaine de questions. On attendait hier ses réponses. Elles pourraient arriver aujourd’hui, ou demain. Ou jamais.

A découvrir dans les pages de Sudpresse ce jeudi 27 octobre ou à consulter via nos suports numériques.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent