Publié le Jeudi 17 Novembre 2016 à

Actualité > Santé

La grippe menace toujours le monde malgré un nombre grandissant de vaccinations

Ats

La menace de pandémies de grippes dans le monde n’est pas éteinte malgré dix ans d’efforts de l’OMS pour améliorer la vaccination. De 150.000 à 500.000 décès sont constatés en moyenne chaque année, a dit jeudi à Genève l’institution.

Daina Le Lardic

«Nous sommes assurément mieux préparés» qu’il y a dix ans, a dit la sous-directrice générale de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) Marie-Paule Kieny. Mais il reste beaucoup à faire, selon elle.

De trois à cinq millions de cas d’infections humaines sont observés de décembre à mai, a dit une responsable du département des pandémies à l’OMS, Wenqing Zhang. Les virus circulent par les oiseaux sauvages ou domestiques. De la grippe aviaire aux autres souches, 17 types et 11 sous-types peuvent être combinés.

Le Plan d’action mondial pour les vaccins contre la grippe (GAP) a été lancé en 2006. La production de vaccins est passée de 1,5 alors à 6,2 milliards de doses en 2015. C’est près de quatre milliards de doses de moins que l’objectif fixé pour immuniser 70% de la population mondiale.

Le nombre de politiques nationales de vaccination est passé de 74 à 115. La distribution a augmenté, notamment sur le continent américain, mais a baissé en Europe. Côté animaux, les conditions de production de vaccins ne sont pas les mêmes, explique Mme Kieny.

Mardi et mercredi, une centaine de représentants gouvernementaux, de producteurs de vaccins ou de donateurs se sont réunis à Genève. Ils ont établi comme priorités la vaccination saisonnière, la capacité de production et la recherche de vaccins, mais aussi la disponibilité et la distribution en cas de pandémie.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent