Publié le Dimanche 15 Mai 2011 à

Régions > Mouscron > Sports

Vainqueur 4-0, le RMP débute bien son tour final

Rédaction en ligne

Les Hurlus ont entamé ce tour final de la meilleure manière possible: en prenant facilement la mesure d’une très faible équipe de Sprimont-Comblain. Après seulement quatre minutes de jeu, Lauden Hugelier donnait le ton en profitant d’une déviation de Turcan.
Le RMP n’a pas eu à forcer son talent pour battre Sprimont.

Le RMP n’a pas eu à forcer son talent pour battre Sprimont.

Le reste de la première période a été du même tonneau avec des buts de Berton et de Mezine ainsi qu’une nouvelle réalisation du meilleur artilleur de la série en fin de rencontre.

“ Voilà une bonne chose de faite, ” se réjouissait Philippe Saint-Jean à l’issue de l’explication.“ Nous avions demandé aux joueurs d’être appliqués et forts mentalement avant d’entamer ce premier match du tour final. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en première mi-temps, ils ont parfaitement respecté ces consignes. Nous avons retrouvé l’équipe que nous n’avions pas vue à l’œuvre lors du match face aux Géants Athois. Aujourd’hui, tout le monde a fait son boulot comme il le fallait avec à la clé un superbe deuxième but. Un but comme on n’a pas souvent l’occasion d’en voir à ce niveau de compétition. ”

Sans vouloir diminuer la bonne performance des Mouscronnois, il faut reconnaître que le niveau de leur adversaire du jour n’avait pas de quoi les faire vraiment trembler. “ Je connais bien trois des quatre séries promotionnaires et il me faut reconnaître que la Promotion D n’est pas la plus relevée, ” admet Philippe Saint-Jean. “ D’un autre côté, c’est surtout grâce à notre très bonne première période que nos adversaires n’ont pas eu voix au chapitre. Nous avons retrouvé le niveau de jeu qui nous avait permis de réaliser un très bon deuxième tour. Mais maintenant, il ne faut surtout pas s’emballer. Nous avons pu voir qu’en deuxième période, le niveau était retombé d’un cran et que nous avons alors commis quelques erreurs qu’il ne faudra pas reproduire lors des prochains matches sous peine de connaître une grosse déception. ”

Pour bien préparer la prochaine échéance, encore faudrait-il que les “ Hurlus ” soient en mesure de connaître le nom de leur adversaire.

“ A l’heure qu’il est, nous ne savons toujours pas contre qui nous allons jouer (Ternat ou Grimbergen). Ce qui est, reconnaissons-le, assez incroyable à ce niveau de compétition. Ce ne sont pas des conditions normales pour préparer une rencontre aussi importante pour notre avenir. ”

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent