Publié le Jeudi 5 Janvier 2017 à

Actualité > Société

Babylone 2.0 et Garde La Pêche: ces groupes Facebook secrets où des femmes dénudées sont photographiées et publiées à leur insu

Rédaction en ligne

Des photos de femmes nues ou en sous-vêtements, prises à leur insu, publiées sur des groupes Facebook secrets : voici le concept des pages « Babylone 2.0 » et « Garde La Pêche ».

Alors que de nombreuses plaintes sont adressées par des jeunes femmes dévoilées dans le plus simple appareil sur Internet, sans leur accord préalable, l’objectif des groupes Facebook secrets du nom de « Babylone 2.0 » et « Garde La Pêche » a de quoi choquer. Comme l’expliquent nos confrères du Vif/L’Express, plus de 50.000 personnes ont déjà été ajoutées à ces groupes qui proposent tout simplement de diffuser des photos de jeunes femmes dénudées, à l’insu de leur plein gré.

Outre les remarques misogynes et sexistes, les hommes présents dans ces groupes évoquent les demoiselles photographiées comme de simples « prises », voire des « pêches ». Ils ne respectent tout simplement pas le droit à l’image des personnes photographiées, ni leur droit à la vie privée. Et en plus, aucune femme n’a donné de consentement pour être publiée sur ces groupes…

Bref, des groupes qui choquent particulièrement et qui peuvent tomber sur le coup de la loi, du moins si les femmes présentées comme du « bétail » par ces hommes portent plainte. Même si, au-delà de Facebook, de nombreux groupes du genre existent également sur WhatsApp, Snapchat ou encore Instagram, au grand dam des demoiselles prises pour cibles.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent