Publié le Mardi 21 Juin 2011 à

Actualité > Politique > Indiscrétions

SMS "piquants" à sa maîtresse: Leterme conteste, Story confirme (sondage: êtes-vous choqué?)

Rédaction en ligne

Le magazine flamand “ Story ”affirme que le Premier ministre a échangé près de 849 SMS et tweets avec une certaine M.V., présentée comme sa maîtresse. Yves Leterme dément avec fermeté, mais Story affirme avoir vérifié les éléments matériels (carte postale, mail, infos connues de lui seul, etc.)

Dès lundi, avant même la publication de l’hebdo people, l’affaire faisait déjà grand bruit. Pas tant pour les 849 SMS ou messages Twitter galants envoyés à une certaine M.V., une dame de Brasschaat avec qui, selon “ Story ”, le Premier aurait eu une relation torride voici 2 ans (et dont seraient issus les "fuites" laissées par erreur par le Premier qui avait confondu message privé et tweet public à deux reprises...)

Mais parce que, affirme Story, ces rencontres ont eu lieu dans un logement de fonction. Et qu’Yves Leterme aurait intrigué pour trouver à sa Dulcinée un emploi aux Affaires étrangères. Ce sont ces éléments qui auraient poussé le magazine à publier et enquêter sur la vie privée du Ministre.

Joint par nos collègues du Laatste Nieuws, Yves Leterme a vivement démenti, hier, les “ révélations ” du magazine flamand, les jugeant “ totalement sans fondement ”. Pour lui, il n'y a pas de maîtresse; juste des mensonges de folle.

Le Premier ministre explique juste avoir été contacté à deux reprises par une femme d’Anvers. Une première fois, après que la dame ait été congédiée d'une école, dans le cadre d'une recherche d'emploi... qu'elle n'aurait de toute façon pas obtenu.

La deuxième fois concernerait une plainte pour mauvais traitement de la part de la police, et une enquête, qui n'avait rien donné, ce qui aurait mécontenté la dame...

Le bourgmestre de Brasschaat, le CD & V Dirk de Kort estime d'ailleurs aussi avoir l’impression que M.V. n’est pas “ mentalement équilibrée ”.

Frédéric Swaef, rédacteur en chef du magazine Story, a quant à lui déclaré : “Je ne comprends pas qu’il réagisse de la sorte. Nous avons des courriers manuscrits, des mails dont le contenu et l’authenticité ont fait l’objet de vérifications, des adresses et des données que seul le Premier ministre pouvait connaître. Et l’on parle de centaines et de centaines de sms".

Parmi ceux-ci, Story publie des SMS très "chauds" du type: "Je suis sur la route du 16 rue de la Loi, ensuite je dois être présent à une fête de fiançailles d'une collaboratrice. J'aurais préféré être à tes côtés. Boire une verre, câliner et... faire ce qui normalement doit suivre...". Le contenu de tous ces SMS (reproduits également sur plusieurs sites) devait-il pour autant être dévoilé, et ce simplement parce qu'Yves Leterme aurait tenté de favoriser l'engagement de cette personne? La question est posée...

 

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent