Publié le Lundi 9 Janvier 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Liège: voici les gagnants de l'European Circus Festival

Amandine Dellapina

Ce dimanche a eu lieu la traditionnelle remise des prix du Festival du cirque européen. Plus de 25.000 votants ont pu élire leur « coup de coeur » de l’édition. Cette année, c’est le célèbre clown chilien Matute Alvares qui remporte l’Etoile d’Or, prix le plus convoité.


Les lauréats du Festival du cirque européen

Clarisse Flohimont

Les lauréats du Festival du cirque européen

Après 45 représentations, les artistes de la 26e édition de l'European Circus Festival, venus des quatre coins du monde, ont effectué, dimanche soir, leur tout dernier numéro de la saison. Illusionnisme, clown, voltige aérienne, équilibrisme, cavalerie, jonglerie, et bien d’autres disciplines étaient exercées sur la piste cette année. C’est finalement le clown Matute Alvares, tout droit venu du Chili, qui remporte le prix le plus convoité ; l’Etoile d’Or. Un clown hilarant qui d’après les témoignages a fait l’unanimité. L’étoile d’argent a, elle, été attribuée aux trapézistes français « Les Années » qui ont également séduit le public dès les premières prestations.

Vient ensuite l’étoile de bronze, remportée fièrement par le jeune jongleur hollandais « Aron ».

Des étoiles choisies par le public qui, tout au long des représentations de ce Festival, a voté pour son coup de cœur. Au total 25.000 votes ont été comptabilisés.

Reste à mentionner le prix de la Meuse, décernée à la belle allemande Jana Posna et ses formidables petits caniches. Ainsi que le prix de la Ville de Liège octroyé à la troupe marocaine d’acrobates « Hajji ».

On pourrait également décerner un prix à la Police de Liège qui à veiller activement à la sécurité du chapiteau depuis son ouverture.

« Au total, une trentaine de milliers de personnes sont venues assister au Festival du Cirque 2016-2017 », nous explique Stefan Agnessen, directeur de l’European Circus.

Un chiffre nettement en baisse par rapport aux autres années mais pour lequel le directeur a une explication : « Cette année, les fêtes de Noël et de Nouvel An tombaient pendant le weekend, nous avons donc perdu pas mal de spectateurs en deux jours. Et c’est sans compter sur les intempéries de ce weekend qui n’ont rien arrangé. »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent