Publié le Jeudi 23 Juin 2011 à

Régions > Charleroi > Actualité

Deal de rue à Charleroi: 7 arrestations et 5 perquisitions

Rédaction en ligne

La section stupéfiants de la police locale de Charleroi a procédé, mercredi soir, à une opération qui faisait suite à une série d’observations couplée à des écoutes téléphoniques. Sept suspects ont été interpellés. Ils ont été placés sous mandat d’arrêt.
Ils dealaient de la cocaïne en rue. (crédit: Nicolas Lambert)

Ils dealaient de la cocaïne en rue. (crédit: Nicolas Lambert)

La nuit de mercredi à jeudi a été fructueuse pour le pool stupéfiants de la police de Charleroi. L’enquête menée depuis mai a conduit à des interpellations en cascade (sept au total) et des perquisitions. Les personnes interpellées ont toutes été placées sous mandat d’arrêt et certaines sont en aveux.

L’enquête a débuté en mai 2011. Elle visait une filière d’Algériens, en séjour illégal, s’adonnant au deal de cocaïne en rue.

Suite à une enquête minutieuse, les inspecteurs des stup’ ont intercepté deux véhicules. Le premier, un monospace, a été arrêté vers 21h30 au double rond-point de la route de la Basse-Sambre. Le conducteur (la tête du réseau) et un passager ont été ramenés à l’unité centrale de la police locale de Charleroi. Le conducteur avait en poche la coquette somme de 6.780 euros. Trois heures plus tard, vers minuit et demie, une voiture, circulant sur la E19 en direction de Mons, est interceptée. Les trois occupants sont à leur tour arrêtés.

Dans la foulée, les enquêteurs de l’ORA réalisent des perquisitions dans différents bâtiments. La série d’arrestations continue. La première perquisition a lieu à Liège (vers 5h du matin, ce jeudi). A Charleroi, la police poursuit son travail et perquisitionne quatre autres logements du centre de la ville, entre 5h30 et 8h du matin. Il s’agit du n° 5 de la rue de la Bienfaisance, n°76 de la rue Turenne, n°51 de la rue du Grand Central et du 42 de la rue de Mons.

Au cours de ces perquisitions, les enquêteurs interpellent encore deux suspects. Ils mettent la main sur des balances de précision, des sachets de conditionnement pour les “ boulettes ” de stupéfiants et une quinzaine de GSM. Au total ce sont presque 10.000 euros qui sont saisis.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent