Publié le Vendredi 20 Janvier 2017 à

Actualité > Belgique

Trente collabos belges continuent à percevoir une pension: Georges Dallemagne veut que cela cesse!

Didier Swysen

Trente collaborateurs belges des nazis continuent à percevoir une pension plus de 70 ans après la fin de la Seconde Guerre mondiale. Une situation qui révulse plusieurs députés dont Georges Dallemagne (cdH) : il veut que le gouvernement obtienne des Allemands la fin de cette injustice choquante.

Illustration Photonews

La polémique était née au printemps dernier. À la date symbolique du 8 mai (date anniversaire de la fin de la guerre en Europe), le Groupe « Mémoire-Herinnering », qui rassemble des rescapés des camps de concentration et d’extermination nazis et des citoyens engagés, révélait que des collaborateurs militaires belges, anciens membres de la Waffen SS, et condamnés par la justice belge d’après-guerre, percevaient toujours, eux ou leurs ayants droit, du gouvernement allemand, des pensions de guerre (600 à 1.500 €).

Une information à lire dans nos nouvelles éditions digitales

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent