Publié le Vendredi 20 Janvier 2017 à

Régions > Centre > Sports

Football: qui en veut à l'ESC Horrues?

Emmanuel Demolder

Dans la nuit de mardi à mercredi, la buvette de l’ESC Horrues (Provinciale 2B) a été saccagée. Le ou les auteurs ont cassé de la vaisselle et renversé le poêle à bois qui fait office de chauffage. Le vol de plusieurs objets, comme des rouleaux de papier de toilette et des paires de chaussettes, a également été constaté.


Tout a été retourné.

ESC Horrues

Tout a été retourné.

C’est la tenancière de la buvette, Françoise, qui a constaté les faits mercredi matin, après que son fils, qui habite à proximité, a vu que la porte était ouverte et qu’il y avait de la lumière à l’intérieur. À l’intérieur justement, tout avait retourné : armoires vidées de leur contenu, et poêle renversé.

« Dans la mesure où on n’a volé que des bricoles (NDLR : 16 rouleaux de papier de toilette, des chaussettes et des canettes de soft), il n’y a d’ailleurs rien à voler de précieux chez nous qui sommes un petit club, on peut considérer cette expédition comme du vandalisme. C’est vraiment un geste gratuit », déplore l’entraîneur de l’équipe de P2 Pascal Legrain. « On est entré en forçant la porte au pied de biche. »

La police de la Haute-Senne a constaté les dégâts. Aucune piste concernant le ou les auteurs ne se dessine pour le moment.

« Qui en veut à l’ESC Horrues ? », se demande Pascal Legrain. « On n’a pas d’ennemi, personne n’en veut au club. En général, les joueurs qui partent le font pour satisfaire leur ambition sportive. De la jalousie ? On ne roule pas sur l’or. En tout cas, on se serait bien passé de ça, avec le président qui est en mauvaise santé et des résultats sportifs pas brillants. »

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent