Publié le Samedi 28 Janvier 2017 à

Régions > Huy-Waremme > Sports

Football (D2 am.): Bamona: «J'ai un contrat, je veux aller au bout»

Rédaction en ligne

Le feu follet de Solières, s’il se dit « heureux » d’intéresser un club de niveau supérieur, ne revendique rien. « Je n’ai aucune envie de partir lors de ce mercato, mais en foot, tout peut aller vite… »


Leslie Bamona avait loupée une occasion en or lors du matché aller à l’Olympic, il a une revanche à prendre.

Y.A.

Leslie Bamona avait loupée une occasion en or lors du matché aller à l’Olympic, il a une revanche à prendre.

Hormis un match de suspension (contre Givry), Leslie Bamona (4 buts) a débuté les 16 autres rencontres de Solières. Dont ce match aller, au goût amer, à l’Olympic. «  Alors que le score était de 1-1, j’ai raté la transformation d’un coup de réparation. C’était d’autant plus frustrant que nous avions le match en mains et que l’on aurait franchement probablement gagné ce match si j’avais mis ce penalty au fond. »

Une expérience douloureuse et nouvelle pour le flanc du Château Vert. «  C’est la première fois que cela m’arrivait ! C’est vrai que ce genre de mésaventure est déjà arrivé à de grands joueurs mais j’étais dégoûté pour l’équipe. Et pour l’entraîneur qui me faisait confiance. »

Penalty manqué

Depuis, Ben Saida, Ribeaucourt ou Bourard ont pris le relais des exécutions. Mais, ce poids, l’ancien Hutois l’a longtemps porté tel un fardeau. «  J’y pensais tout le temps ! Même aux entraînements, j’avais du mal à m’exprimer. En fait, il a fallu la victoire à Couvin (3-5) pour me faire oublier cet accident de parcours.  » Soit cinq matches. «  Aujourd’hui, ça y est, j’ai digéré cet échec. »

Ce qui n’enlève pas le caractère particulier de retrouvailles avec cet Olympic maudit. «  J’ai une revanche personnelle à prendre par rapport à ce matricule. Ce match est franchement important. Pour notre équipe d’abord. On a trouvé notre rythme, notre jeu et l’équipe est soudée. On sait cependant que notre tâche ne sera pas du tout aisée face à une formation solide, nantie d’individualités. Comme Rossini. Mais on est bien décidé à leur montrer que rien n’est facile pour une formation qui se déplace à Solières.  »

Cependant, il y a quelques jours, Leslie Bamona a déserté le club hutois pour s’offrir une petite escapade. Direction la frontière des Pays-Bas et le MVV Maastricht. Aussi une D2, mais… pas amateur. «  J’ai effectivement presté avec le club hollandais lors d’un amical. Cela s’est plutôt bien passé et les dirigeants semblaient satisfaits de ma prestation. Après, les discussions, ce n’est pas pour moi. Moi, je me contente de jouer. »

Un avis positif qui ne monte pas du tout à la tête du Soliérois. «  Je ne ressens aucune envie particulière de partir de Solières d’ici la fin du mercato de janvier. J’ai un contrat et mon intention est de le respecter jusqu’à son terme. J’irai jusqu’au bout de la saison, MVV peut être un bon club pour l’avenir. »

Tout le monde connaît cependant le milieu actuel du ballon rond. «  Je ne m’occupe pas du dossier. Maintenant, en foot, on est quelque part un jour tout en pouvant être ailleurs le lendemain. » Le match ayant lieu dimanche… «  Non, non, si le duel est maintenu, je serai bien présent. C’est une certitude. Dans ma tête, je suis et je reste à Solières jusqu’au terme de la campagne. Ceci dit sans nier que cela est toujours valorisant d’être suivi par un club de niveau supérieur. Et, qu’au final, quel joueur dirait non à une proposition émise par un cercle évoluant dans des divisions supérieures ?  »

Tout est entre les mains des managers et, peut-être des deux clubs…

EMMANUEL THYSSEN

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent