Publié le Samedi 28 Janvier 2017 à

Univers > Foot > Foot belge > Division 2 amateurs > Olympic Charleroi

Le président de l'Olympic de Charleroi répond aux inquiétudes des supporters

Cyrille Carlier

Critiqué par une partie des supporters pour l’absence de recrutement défensif et offensif malgré la perte de plusieurs éléments-clés, Adem Sahin se livre sur ses projets et tient à rassurer l’ensemble des sympathisants des Dogues, lui qui vient de signer un médian offensif franco-tunisien de renom.

Président, vous étiez tout fier de présenter votre nouvelle recrue, le médian franco-tunisien Haddad Maher ce jeudi… mais votre priorité était de recruter un défenseur et/ou un attaquant, non ?

En fait, ce transfert est tombé à l’improviste… Un manager anglais nous a contactés en déclarant qu’il avait un joueur intéressant sous la main à nous proposer. Au départ, nous n’étions pas vraiment intéressés vu que nous avions effectivement fixé la priorité sur un défenseur central depuis plusieurs mois. Mais après m’être renseigné à son sujet sur le net et avoir regardé des vidéos, je me suis dit que c’était une occasion à ne pas louper. Il a une grande expérience et une très bonne mentalité. De plus, avec un joueur comme lui en soutien, les opportunités de but seront plus nombreuses. C’est aussi une manière de renforcer l’attaque.

Qu’avez-vous à dire aux nombreux supporters qui s’inquiètent de voir depuis plus d’un an des éléments importants quitter le navire, sans qu’ils soient forcément remplacés ?

Je veux leur dire qu’ils ne s’inquiètent pas. En tant que dirigeants, nous sommes là pour le bien de l’Olympic. On ne dort pas ! Des transferts, on peut en faire tous les jours. Mais trouver la perle rare, ça prend du temps.

Retrouvez l’intégralité de l’article dans La Nouvelle Gazette de Charleroi ou en cliquant sur ce lien.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent