Publié le Jeudi 9 Février 2017 à

Actualité > Santé

La magique histoire d'amour entre Kylie, 12 ans, atteinte d'un cancer, et un petit chat qui lui a tenu compagnie jusqu'à sa mort (Vidéo)

Rédaction en ligne

Mutual Rescue est une petite association qui produit des courts-métrages illustrant les connexions qui existent entre les humains et les animaux. Leur dernier œuvre, au sujet de la petite Kylie, une fillette de 12 ans atteinte d’un cancer, risque de vous faire verser une larme.


Kylie gardait le sourire durant son traitement

Kylie gardait le sourire durant son traitement

Alors qu’elle n’avait que 12 ans, Kylie Myers apprenait qu’elle était atteinte d’un cancer des os. Très vite, elle allait suivre un traitement, décrit par sa maman Robin comme « brutal ». Mais malgré cela, Kylie était une championne « dans l’art de trouver des raisons d’être heureuse », selon sa mère.

Comme son traitement se passait bien, Kylie a demandé à ses parents à avoir un nouveau chaton. Mais sa mère a préféré attendre qu’elle termine ses séances de chimiothérapie afin de voir comment évoluait sa santé. Finalement, à la fin de son traitement, Kylie a senti une douleur dans l’épaule. Très vite, les examens révélaient que son cancer s’était propagé au reste de son corps. Le verdict était clair : ses chances de survie étaient nulles…

De retour chez elle, la fillette a alors réitéré sa demande auprès de son père : elle voulait un petit chat pour partager ses derniers jours. Une heure plus tard, le rêve de Kylie se réalisait et le petit chat n’allait plus la quitter. Durant deux jours et demi, l’animal est en permanence resté aux côtés de la petite fille : « Il était totalement dévoué à elle », explique la mère de Kylie dans le court film.

Juste avant de mourir, Kylie a fait un dernier vœu auprès de ses parents : qu’ils trouvent un moyen de combattre le cancer chez les enfants et qu’ils s’occupent de Liza, son petit chat.

Un an après la mort de la fillette, une collecte de dons a été lancée et les parents de Kylie prennent toujours soin de Liza : « Si je commence à pleurer, où qu’elle soit dans la maison, Liza vient près de moi pour me réconforter », explique Robin. « Kylie m’a demandé de m’occuper de Liza, mais c’est comme si elle avait demandé à Liza de prendre soin de moi »…

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent