Publié le Mercredi 15 Février 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Liège Airport se profile en solution au casse-tête des nuisances sonores

Belga

Direction et syndicats de l’aéroport liégeois (Liège Airport) signent un courrier commun, adressé au Premier ministre Charles Michel, dans lequel ils proposent de développer les opérations cargo nocturnes, sources de nuisances sonores à Bruxelles, plutôt à Liège Airport.

News

«Nous invitons les autorités fédérales et régionales à se saisir des réelles opportunités que présente Liège Airport dans le cas d’une solution aux problèmes de bruits liés aux activités de l’aéroport de Zaventem», écrivent les signataires, qui rappellent que l’aéroport liégeois est déjà ouvert sept jours sur sept et 24h/24 et que Liège est dotée d’un «plan bruit» unique en Europe qui permet de minimiser les nuisances pour les riverains de l’aéroport. «Il n’en est rien autour de l’aéroport de Zaventem, et Brussels Airport s’obstine à vouloir développer des activités, notamment dans le domaine du cargo, durant la nuit alors que cette activité pourrait très opportunément être conservée en Belgique en se développant à l’aéroport de Liège», notent-ils.

Appelant à cesser «le chantage à l’emploi utilisé par Brussels Airport», les signataires renvoient à l’exemple de l’aéroport de Francfort, qui connaît une forte croissance malgré la fermeture de nuit. «Ensemble, nous plaidons pour qu’une solution durable pour l’aéroport de Zaventem intègre les réelles opportunités que représentent les aéroports régionaux (Charleroi et Liège)», poursuivent-ils.

La Région bruxelloise a prévu de mettre fin, le 21 février prochain, à la période de tolérance envers les nuisances sonores et d’infliger des amendes aux compagnies aériennes qui ne respectent pas les normes de bruit.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent