Publié le Mercredi 15 Février 2017 à

Actualité > Monde

Ce restaurant italien vous propose une belle réduction... si votre enfant se tient calme à table!

Gr.I.

Antonio Ferrari, propriétaire d’un restaurant à Padoue, en Italie, a décidé de mettre en place cette réduction pour une famille de cinq enfants « par instinct », afin de récompenser le comportement de ces enfants particulièrement calmes durant le repas.


Dans votre note, vous découvrirez ainsi une réduction pour «
enfant bien éduqué
».

Capture Corriere della Sera

Dans votre note, vous découvrirez ainsi une réduction pour « enfant bien éduqué ».

La photo publiée par le quotidien italien Corriere della Sera fait le buzz en Italie : une note de restaurant montre tout en bas de celle-ci une réduction de 13,05 € pour « enfants bien éduqués ». Qu’est-ce donc que cette réduction ? Simplement, le propriétaire du restaurant de Padoue, responsable de cette réduction, voulait remercier la famille de six adultes et cinq enfants venue à son restaurant. Antonio Ferrari estimait en effet que les enfants se sont montrés particulièrement calmes et respectueux vis-à-vis du personnel, et a donc déduit de la note de la famille la belle somme de 13,05 €.

« J’ai repris cette idée d’un restaurant local à Miami où je me trouvais il y a quelques mois », explique le restaurateur dans le Corriere della Sera. « J’ai aimé cette idée et j’ai décidé de la mettre en oeuvre dimanche dernier. Ce n’était pas pour obtenir de la publicité en plus, j’ai juste agi par instinct. C’était à beau à voir, ces enfants qui jouent les uns avec les autres, dans le calme, avec leurs marqueurs et leurs feuilles. J’étais trop timide pour aller leur faire des compliments donc je leur ai offert cette réduction. »

Suite à ce beau geste, les clients ont laissé un pourboire de... 30 € ! Un beau cadeau pour les serveurs...

Antonio Ferrari estime que cette réduction pourrait encore être appliquée à l’avenir dans son établissement. « Si les mêmes conditions sont réunies, oui, je le ferai avec plaisir », explique-t-il. « Mais je ne considère pas cela comme une offre commerciale ou une promotion ». Car selon lui, beaucoup d’enfants, qui sont majoritairement présents le dimanche dans son restaurant, peuvent se montrer turbulents. « Parfois, ils peuvent s’enfermer aux toilettes ou jouer avec l’eau et éclabousser le sol. Ce qui est dangereux par la suite. On a également eu des enfants qui courent sur les tables. Dans certains cas, des parents m’ont dit que c’était un espace public et que je n’avais rien à leur dire. Mais je leur rappelle que ce n’est qu’un endroit ouvert au public et que je suis responsable de cet endroit », estime Antonio Ferrari.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent