Publié le Jeudi 16 Février 2017 à

Régions > Brabant wallon > Actualité

Jacques tué par son fils à Waterloo: ce dernier n'aurait pas accepté le décès de sa maman survenu quelques mois plus tôt

Rédaction en ligne

Un drame familial s’est joué ce week-end au numéro 13 de l’avenue du Verseau, à Waterloo. Frédéric Piret, 41 ans a tué son père en lui fracassant le crâne avant de se donner la mort. Une scène qui n’a été découverte que mardi soir par la police. Tout le quartier est sous le choc.

Ce mardi vers 20h, les policiers de la zone de police de Waterloo ont fait une macabre découverte au numéro 13 de l’avenue du Verseau, à Waterloo. Sans nouvelle de Frédéric Piret, né en 1976, des voisins inquiets avaient alerté les forces de l’ordre. En rentrant dans la villa, les policiers sont malheureusement tombés sur son corps sans vie, ainsi que celui de son père, Jacques Piret né en 1949.

Selon les premiers éléments de l’enquête, une dispute aurait éclaté entre les deux hommes et le fils s’en serait pris à son père en lui «  défonçant le crâne  ». Ce dernier a en effet été découvert dans une grande flaque de sang. Le fils a quant à lui été retrouvé avec un sac plastique sur le visage. Une scène effroyable pour laquelle le parquet favorise la piste d’un meurtre suivi d’un suicide.

Plusieurs lettres d’adieu ont aussi été découvertes sur les lieux, ce qui a permis aux enquêteurs de comprendre que les deux hommes vivaient dans des conditions très difficiles depuis environ un an, et le décès de la maman et femme de ceux-ci.

> Les témoignages complets des voisins qui lèvent le voile sur ce drame dans notre nouvelle édition digitale La Capitale Brabant wallon

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent