Publié le Jeudi 16 Février 2017 à

Régions > Bruxelles > Actualité

«J'ai été agressé lors de l'hommage à Etienne Tshisekedi»

J.C.

Joseph M’Beka, un Congolais vivant à Bruxelles aurait été agressé alors qu’il assistait à l’hommage rendu au leader de l’opposition congolaise Étienne Tshisekedi, qui se déroulait au Palais 2 du Heysel, le 4 février dernier. Monsieur M’Beka aurait été frappé à l’arrière de la tête par un homme du service de sécurité. La victime souffre d’une commotion cérébrale post-traumatique.


Joseph M’Beka agressé lors de l’hommage à E.Tshisekedi.

CIC

Joseph M’Beka agressé lors de l’hommage à E.Tshisekedi.

Les 3, 4 et 5 février, des milliers de Congolais de la diaspora vivant en Europe s’étaient réunis pour rendre un dernier hommage à Étienne Tshisekedi, opposant politique historique en République Démocratique du Congo (RDC). Comme nombreux de ces compatriotes, Joseph M’Beka qui est président d’un mouvement d’opposition, avait tenu à venir faire ses adieux au Sphinkx de Limete, le surnom donné à Tskisekedi, qu’il avait bien connu. «  J’ai soutenu sa campagne en 2011, j’ai aussi créé et animé son site internet  », nous explique Joseph M’Beka qui n’était pas un membre de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social(UDPS), le parti dirigé par Étienne Tshisekedi.

«  Je me suis rendu au deuil avec un ami samedi soir, j’ai assisté à la minute de silence. Ensuite, lorsque nous faisions la file pour signer le livre d’or, un groupe de gens a décidé de passer à l’acte. Ils représentaient le service de sécurité de l’UDPS. Ils m’ont demandé de les suivre à l’extérieur, ils m’ont bousculé et lorsque nous sommes sortis, un homme m’a décroché un coup de poing à l’arrière de la tête  », raconte Joseph M’Beka.

L’article complet et la réaction de l’UDPS à lire dans la nouvelle édition numérique de La Capitale.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent