Publié le Jeudi 16 Février 2017 à

Régions > Liège > Actualité

Liège: les agresseurs d'un homosexuel condamnés à 11 et 7 ans d'emprisonnement

Belga

Michel L. (38 ans) et Robert M. (27 ans) ont été condamnés jeudi matin à des peines de 11 et 7 ans d’emprisonnement par la cour d’appel de Liège. Ces deux Liégeois avaient commis le viol suivi de la tentative d’assassinat à caractère homophobe d’un homosexuel liégeois âgé de 53 ans la nuit du 31 janvier au 1er février 2015 à Angleur.


Agressé parce qu’il est homosexuel.

Sudpresse

Agressé parce qu’il est homosexuel.

La victime avait été précipitée dans les eaux glacées de l’Ourthe après avoir été tabassée par les auteurs qui lui avaient précisé qu’ils la conduisaient à la fin de sa vie. Leur agression était guidée par la haine qu’ils formulaient à l’égard de l’orientation sexuelle de la victime.

En première instance, Michel L. avait été condamné pour une tentative de meurtre à caractère homophobe à 6 ans de prison. Robert M. avait été condamné pour une tentative de meurtre sans la circonstance d’homophobie à une peine de 4 ans avec sursis partiel. Les deux prévenus avaient été acquittés de préventions de viol, séquestration et vol avec violences.

La cour d’appel de Liège a livré une analyse très différente des faits. Les magistrats ont souligné que les deux prévenus ont bien été les auteurs du viol commis sur une personne vulnérable. Ils ont également souligné qu’ils avaient bien commis une tentative d’assassinat à caractère homophobe. La cour a indiqué que le principal auteur avait été guidé par ce mobile homophobe. Le deuxième auteur avait adopté le même mobile.

Des faits de détention arbitraire et de menace de mort ont également été retenus contre les deux prévenus. Seule une prévention de vol a été écartée. La cour a aggravé les sanctions prononcées en première instance. Michel L., le meneur, a été condamné à 11 ans de prison. Son complice Robert M. a été condamné à 7 ans d’emprisonnement. Unia, le centre interfédéral pour l’égalité des chances qui s’était constitué partie civile, a obtenu la condamnation des deux prévenus sur le plan civil à deux fois un euro à titre définitif.

Faites de sudinfo.be la page d'accueil de votre navigateur. C'est facile. Cliquez-ici.

Nos partenaires vous proposent